Fate/Prisma War
YO-RO-KO-BE PROTAGONIST

Bienvenu(e) sur le charmant forum de Gudako Fate/Prisma War.

Si tu n'es pas inscrit, je t'invite à venir lécher les pieds de Gudako parmi nous. On est gentil, c'est promis !

Est-ce que ton servant d'amour est disponible ? Gudako sait. Répète Gudako trois fois devant ton écran et ta réponse sera .
Est-ce que ton avatar préféré n'a pas été volé par un vilain d'Ouroboros ? Cette fois-ci, c'est à Arya qu'il faut demander. Mais il est fort possible qu'elle finisse par t'envoyer ce livre-ci à la figure.

Tu es déjà membre ? Mais qu'est-ce que tu fais encore là, alors ? On t'attend !

>> [EVENT ST VALENTIN] Le Choc'Olat atteint toujours le cœur (Scathàch)

Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Message posté par : Lilith, O. Ondeflot
Ouvrir le détail
Lilith, O. Ondeflot
Appuyer pour fermer
avatar
Lilith
Féminin
Aime : Le plaisir charnel, la liberté
Déteste : L'église (la bâtiment), ses origines
Talent : Chauffer ou refroidir (les personnes)
Ennemi Naturel : Les chastes
Couleur préférée : Violet
Expérience : 794

Secret Garden
Rang: Count/Eldest
Niveau:
10/30  (10/30)
Couronne(s): 55 ¤
le Ven 9 Fév - 15:17
[EVENT ST VALENTIN] Le Choc'Olat atteint toujours le cœur

ft.

En ce 14 février, Scáthach était dans le trône du héros, assise dans un endroit au calme et plutôt isolé. Il faut dire que c'était quelques peu chaotiques dans les environs. Certains de ces congénères Servants étaient en ébullition, car ils allaient pensaient-ils, certains probablement à tort, qu'ils allaient recevoir des chocolats de quelqu’un pour cette fête.

La reine de Skye n'était pas sans intérêt pour cette fête, et elle se demandait bien qui lui donnerait ces friandises. Pendant un moment, elle se vit à penser à cet homme dans sa tenue bleutée, avant de chasser son image de son esprit. Il est très peu probable que ce soit lui. Qui alors ? Avait-il seulement quelqu'un ? Certes, beaucoup l'appréciaient, mais à ce point ? Elle aurait bien la réponse assez tôt. Mais la plupart des héros ne la connaissent que de nom, et encore. Il faut dire que malgré son importance, elle à tendance à être oublié, mais rien d'étonnant, que tu as survécut plus longtemps que la majorité des héros.

Initialement, elle avait prévu de passer sa journée autrement qu'à attendre, mais elle c'était dit : Pourquoi ne pas tenter, voir si quelqu'un viendrait m'en donner. Elle ne voudrait pas faire peur à un potentiel volontaire pour ça après tout. Bien que la plupart étaient des héros, il y en avait bien deux trois qui devraient avoir du mal avec ça.

Mais très vite, elle commençait à s'ennuyer. Oh, elle était enfin morte, enfin elle avait retrouvé cette sensation d'être vivante pendant un cours instant… Mais maintenant elle s'ennuyait quand elle passait du temps ici. Elle se levait donc de son siège pour se diriger vers un endroit pour s’entraîner. Si quelqu'un désirait la voir, cette personne n'aurait qu'à venir la voir. Ce n'est pas comme si elle s'était caché pour être introuvable. Juste légèrement éloigné pour ne pas être dans le chaos que promettait cette Saint Valentin. Peut-être même retourner auprès des autres juste pour profiter du spectacle, car cela allait être amusant, elle le sentait. Un peu de mouvement dans ce monde ne ferrait pas de mal. Avec des personnalités aussi variées pour chaque Servant… Ça ne pourrait être qu'explosif !


Dernière édition par Lilith, O. Ondeflot le Jeu 15 Fév - 11:51, édité 1 fois


Message posté par : Isaac N. Mendez
Ouvrir le détail
Isaac N. Mendez
Appuyer pour fermer
avatar
Expérience : 565

Secret Garden
Rang: Frame/Youngest
Niveau:
8/30  (8/30)
Couronne(s): 25 ¤
le Lun 12 Fév - 19:48
St Valentin, mon désamour
Karna & Scàtach


Quelque part dans la salle du trône des héros.

14 Février, journée placée sous le signe de l’amour selon les coutumes des vivants. En quoi cela devait avoir un impact sur nous mort ? Je ne comprenais pas réellement ce manifestement. D’accord, il était clair que nous aimions nous sentir vivant dans ces instants-là, mais à copier constamment ces humains qui eux sont en vie, nous perdîmes parfois notre âme d’héros. Personnellement, je préférai m’entraîner pour une future invocation. Prêter mes pouvoirs, même infime soit-il me rendait heureux. En attendant, j’avais décidé quasiment à contre cœur d’accepter de jouer le jeu à cette mascarade héroïque, avec un peu de chance j’allais trouver un simple partenaire pour s’entraîner ce qui serait plus que génial.

A part, le combat dans ma précédente vie, je n’avais pas forcément connu beaucoup de chose et le simple sentiment d’amour m’était carrément étranger. Alors célébrer un sentiment qui m’était inconnu était assez difficile à concevoir. Surtout que c’est de ce que j’ai lu pour la plupart du temps un sentiment ravageur et éphémère qui fait tourner la tête à plus d’une personne. Au final, j’avais tiré mon petit papier à qui je devais faire un cadeau. Un nom dessus écris, un nom que je connaissais vaguement, car elle était une héroïne d’une autre culture que la mienne. Une héroïne de la culture celte et irlandaise. Scàtach, la reine et magicienne qui venait de l’Irlande. Pays dont je ne connaissais rien à part son nom. Elle était très belle, mais ses pouvoirs étaient très redoutés. J’aurais aimé lors d’une guerre du St Graal pouvoir affronter cette demoiselle. Le combat aurait été plus qu’intéressant. En plus, elle était de la classe Lancer tout comme moi. En attendant, j’avais beau savoir quelques traits sur la demoiselle. Je devais lui offrir un présent afin de me manifester comme cet ange de la st Valentin, ce Cupidon qui serait appelé dans certaines mythologies. Comme celle d’Achille.

J’avais simplement écouté ce qu’on m’avait dit. Une simple boîte de chocolat. Je ne savais pas réellement quel goût le chocolat avait, j’ai pris un assortiment de plusieurs gouts. Il y en aurait bien un qui lui plaisait.  J’attrapais ma lance, on ne sait jamais avec un peu de chance au lieu de parler, elle préférait une petite joute entre nos lances ce qui serait pour moi une grande bénédiction. Je me dirigeais dans la salle à la recherche de cette femme. Elle n’était pas dans la cohue, elle n’était pas présente. Mon regard se vue périphérique, je l’entraperçu un peu éloigner du groupe, elle semblait s’entraîner et j’étais plutôt content de voir ceci. Elle n’avait pas l’air d’apprécier cette réunion grotesque. Je me dirigeais vers elle, l’air nonchalant et un brin timide, car je ne savais pas trop comment ça se passait. Lorsque j’arrivais à sa hauteur, sans dire un mot je tendais mon présent et la regardait simplement dans les yeux. La lance dans mon autre bras, j’attendais de voir si elle attendait de moi, un mot ou quelque chose avec. Je n’étais pas très adepte des mots, je n’étais pas vraiment adepte des relations sociales simplement, je préférais le combat pour exprimer mes sentiments. Je ne voulais pas lui faire peur non plus. Je lui tendis également le petit papier avec son nom dessus pour simplement lui exprimer que j’avais tiré son nom. J’attendais sa réaction.


Petite image de Karna qui attend


Emi Burton
Message posté par : Lilith, O. Ondeflot
Ouvrir le détail
Lilith, O. Ondeflot
Appuyer pour fermer
avatar
Lilith
Féminin
Aime : Le plaisir charnel, la liberté
Déteste : L'église (la bâtiment), ses origines
Talent : Chauffer ou refroidir (les personnes)
Ennemi Naturel : Les chastes
Couleur préférée : Violet
Expérience : 794

Secret Garden
Rang: Count/Eldest
Niveau:
10/30  (10/30)
Couronne(s): 55 ¤
le Jeu 15 Fév - 11:11
[EVENT ST VALENTIN] Le Choc'Olat atteint toujours le cœur

ft.

Rapidement, la Reine de Skye se retrouvait devant un homme. Où plutôt c'est ce dernier qui c'est placé devant elle. Elle se repositionna, quittant sa posture de combat pour se redresser. L'homme, qu'elle connaissait du nom de Karna était en face d'elle. Un héros de l'Inde, un des plus grands même si elle en croit les récits. Mais il faut dire qu'elle n'en savait pas plus, et pour cause, elle était une des dernières héroïnes à arrivée dans ce lieu. Après tout, sa mort n'était que récente.

Elle détailla le servant. Son arme était une lance, et donc était très sûrement un héros dans la classe des Lancers mais… ça ne veut rien dire. Rien que son élève favori, Cu Chulain, pouvait être aussi bien un Lancer qu'un Caster et… Cette classe d'Archer qui est constitué de tout sauf d'Archer… Oui, le Graal avec définitivement une étrange manière de ranger les héros dans des catégories. Passant plus rapidement sur les détails, elle remarque que l'homme avait des yeux hétérochromes, une rareté certaine dans ce monde… Oh delà de ces apparences, c'était peut-être le trait physique qui le différenciait le plus des autres servants.

Ses yeux se baissèrent ensuite légèrement, pour y apercevoir une boîte, et son nom sur un bout de papier. La gardienne de la Terre de l'Ombre était un peu surprise. Il faut dire… Est-ce qu'ils avaient fait ce tirage, car des Servants serraient incapable de choisir un partenaire d'eux-mêmes, et pour donner une chance à ces derniers ? Enfin, ce n'est pas comme si la raison de cela l'intéressait. Bien que c'était probablement plus par devoir que par amour, elle avait reçu des chocolats… Mais elle ne pouvait pas concevoir cela. Il semblerait qu'en face d'elle un héros ne sache pas comment faire avec une femme. Le temps qu'elle s'appellerait Scathach, l'héroïne qui à former d’innombrable personne au cours de sa longue vie, elle ne se permettrait pas de laisser Karna dans une situation pareil.

Juste pour vérifier, elle prit la boite des mains de Karna et l'ouvrit, et c'était une boite des plus basique, avec des chocolats des plus classiques. Décidément, elle n'allait pas pouvoir laisser cet homme ainsi. Ne saurait-ce que pour le jour où il découvre le véritable amour. Elle en goûta de même un. Au moins ils n'étaient pas mauvais. Mais chaque chose en son temps.

Sans rien dire, elle pointa du doigt Karna. Et avec un petit sourire elle lui dit.

- On va s'entraîner toi et moi…

Elle recula de quelques pas, posa les chocolats dans un coin, et se retourna vers Karna. Puis, elle lâcha une bombe envers le dernier, qui ne semblait pas du tout dans l'esprit de la Saint Valentin.

- Je ne peux pas te laisser ainsi. En tant que héros, c'est inacceptable que tu ne sois pas capable un cadeau propre à toi-même à la personne que tu as choisie comme ton amour. Alors je vais t'entraîner pour que la prochaine fois, tu sois capable de faire sauter dans sa poitrine le cœur d'une femme.

Alors… Montre moi comment tu séduis une femme!



Message posté par : Isaac N. Mendez
Ouvrir le détail
Isaac N. Mendez
Appuyer pour fermer
avatar
Expérience : 565

Secret Garden
Rang: Frame/Youngest
Niveau:
8/30  (8/30)
Couronne(s): 25 ¤
le Mar 20 Fév - 20:12
St Valentin, mon désamour
Karna & Scàtach


Quelque part dans la salle du trône des héros.

Le regard de la femme qui se tenait devant moi semblait trahir une stupéfaction. Stupéfaite de voir Karna devant elle ou stupéfaite de mon cadeau qui pouvait être très peu original. En même temps, il ne me serait jamais venu à l’idée d’essayer de draguer quelqu’un de mon vivant, donc encore moins dans ma mort. Je me sentais un peu paumé, elle semblait me scruté de haut en bas et elle s’arrêtait un peu longtemps sur mes yeux, il est vrai que mes yeux étaient uniques par leur hétérochromie, mais de là à me dévisager. Je me sentais de plus en plus mal à l’aise. Elle avait accepté mon cadeau et avait même goûté un des chocolats sans réellement se plaindre de leurs saveurs. Puis, elle s’adressait à ma personne. Elle me disait qu’on aurait le droit à un entraînement. Mon visage s’éclaircit d’un sourire, j’allais enfin pouvoir faire ce que j’étais le plus à même de faire. Le combat était ma seule raison d’être. J’avais simplement été une machine à combattre dans ma vie. J’avais fait simplement ce que mon destin m’avait ordonné.
Cependant, elle reprit la parole et mon visage se décomposait. Mon sourire devint crispé, mon regard s’affolait. Pour la première fois de ma vie, je me sentais décontenancé, par sa réponse. Elle souhaitait que je lui montre comment je séduisais une femme. Je n’avais jamais fait ça, je ne savais même pas si j’aimais les femmes ou bien les hommes, je n’avais jamais ressenti ce besoin particulier, à mon sens la seule jouissance se trouvait dans le combat entre deux hommes. Séduire, mais je devais faire quoi. Mon visage se figeait et mon esprit cherchait, il cherchait une stratégie quelque chose que je pouvais faire. Je ressemblais à un enfant à la recherche de ce que je ne connaissais pas. Un savoir que je ne maîtrisais pas.  J’implorais Ganesh de m’aider dans cette quête de connaissance, lui qui était si sage parmi les dieux, mais rien ne vint à l’esprit. Je me mis à parler :

« Séduire, il y a peu de chance que je puisse. A part combattre, je ne sais faire d’autres choses. Ma lance parle en mon nom, c’est dans un combat que je pourrais peut-être vous séduire, mais hélas c’est la seule chose que je peux faire. »

Je m’asseyais parterre à genoux et regardait la jeune femme devant moi. Je posais mon regard dans la sien et lui dit ces quelques mots :

« Dans ce cas, je serais votre élève apprenez-moi. Il n’y a de plus sot que l’ignorant d’une coutume qui peut paraître trivial, mais qui pourrait me servir, un jour. »

J’attendais qu’elle m’explique, qu’elle m’apprenne. J’attendais que son savoir de femme vienne me faire comprendre cette facette de la société qui ne m’avait jamais bercé durant ma vie de vivant qui m’était totalement inconnu. Je n’aimais pas vraiment être dans cette situation, mais je n’avais pas réellement le choix.

Emi Burton
Message posté par : Lilith, O. Ondeflot
Ouvrir le détail
Lilith, O. Ondeflot
Appuyer pour fermer
avatar
Lilith
Féminin
Aime : Le plaisir charnel, la liberté
Déteste : L'église (la bâtiment), ses origines
Talent : Chauffer ou refroidir (les personnes)
Ennemi Naturel : Les chastes
Couleur préférée : Violet
Expérience : 794

Secret Garden
Rang: Count/Eldest
Niveau:
10/30  (10/30)
Couronne(s): 55 ¤
le Jeu 22 Fév - 12:42
[EVENT ST VALENTIN] Le Choc'Olat atteint toujours le cœur

ft.

La guerrière celte observa la réaction de son partenaire, et comme elle s'y attendait, celui-ci fut très vite prit de panique. Non, non et non. Elle ne pouvait pas laisser un héros dans un tel état. Leurs réputations étaient désormais en jeu. Lui pour qu'il puisse proprement se faire appeler Héros et elle car en tant que professeur, il n'y à aucune chance qu'elle laisse un de ses élèves dans une telle situation.

Elle se plaça donc devant Karna qui s'était mis sur ses genoux, pour écouter la leçon qu'elle avait préparée pour lui. En tout cas, il semblait avoir hâte d'apprendre, ce qui est un bon point. Vu le nombre de têtu que les héros possèdent dans leur rang, c'est une bonne surprise. Elle croisa les bras, semblant réfléchir quelques instants sur comment aborder la question, puis se lança, prête à lui enseigner tout ce qu'elle sait.

- Très bien, alors commençons, jeune héros d'Inde. Une fois les leçons terminées, en mon nom de Scathach, reinde Skye, je promets que tu auras une meilleure compréhension sur comment séduire une personne du sexe opposée !

Tout d'abord, commençons par les bases…

C'est ainsi que pendant les prochaines heures, celle qu'on considère comme un des meilleurs lancer appris les ficelles de la séduction à Karna, avec des cours aussi bien théoriques que pratique. Mais très vite, le jour passait et il fallait finir la leçon. Oh, en soi, c'était pas un souci car pour ces héros qui étaient morts, le temps ne signifiait plus rien. Mais des progrès étaient faits, et il était temps de laisser partir Karna et de le laisser réfléchir sur la question de lui-même.

- Voìla, tu connais les bases de la séduction désormais… Mais il faudra que tu pratiques, ce n'est pas encore ça. En tout cas, si jamais tu as besoin d'autres cours particulier… Tu sais où me trouver, Karna. Je te donnerais les cours avec plaisir… Après tout, j'aime les hommes avec du potentiel !
Et merci pour les chocolats, même si ce n'était que par obligation, ça fait plaisir.

Sur ces paroles, la reine des ombres salua Karna et tourna les talons, avant de lancer Karna dans un entraînement qui serait l'enfer pour lui, comme elle avait l'habitude de le faire pour pousser ses élèves dans leurs ultimes limites. Avec un peu de chance, il reviendra de lui-même pour recevoir un nouveau cours de sa part… Au pire, elle irait à lui.

En tout cas, elle allait s'amuser finalement, malgré tout. Apprendre à des élèves, surtout des héros… C'était une des choses qu'elle adorait faire.


Message posté par : Contenu sponsorisé
Ouvrir le détail
Contenu sponsorisé
Appuyer pour fermer

Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant

- Sujets similaires

 

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum