Fate/Prisma War
YO-RO-KO-BE PROTAGONIST

Bienvenu(e) sur le charmant forum de Gudako Fate/Prisma War.

Si tu n'es pas inscrit, je t'invite à venir lécher les pieds de Gudako parmi nous. On est gentil, c'est promis !

Est-ce que ton servant d'amour est disponible ? Gudako sait. Répète Gudako trois fois devant ton écran et ta réponse sera .
Est-ce que ton avatar préféré n'a pas été volé par un vilain d'Ouroboros ? Cette fois-ci, c'est à Arya qu'il faut demander. Mais il est fort possible qu'elle finisse par t'envoyer ce livre-ci à la figure.

Tu es déjà membre ? Mais qu'est-ce que tu fais encore là, alors ? On t'attend !

>> [Angleterre] Family Business Part 1 [PV Lilith]

Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Message posté par : Shaad Skyel
Ouvrir le détail
Shaad Skyel
Appuyer pour fermer
avatar
Shaad
Masculin
Aime : Sa famille.
Déteste : C'est un secret.
Talent : Se mettre les gens à dos <3
Ennemi Naturel : Wolfy ~ Louveteau
Couleur préférée : Noir ~
Expérience : 515

Secret Garden
Rang: Frame/Youngest
Niveau:
7/30  (7/30)
Couronne(s): 15 ¤
le Mar 19 Déc - 1:15
Family Business Part 1
feat. Lilith Ondeflot
Welcome to Skyel Residence



- Shaad, viens ici, nos invités ne vont pas tarder à arriver !

Ta tante t'appelle de nouveau. Mais tu ne veux pas sortir. Tu es bien dans ta chambre à jouer à la console. Pour qu'elle raison tu irais t'embêter avec des gens que tu connais même pas, alors que tu commences à peine à te faire aux inconnus de ta propre famille ! Alice elle semblait beaucoup moins stressée et n'arrête pas de prévenir ta tante que tu ne souhaites pas descendre. Quelle cafteuse. Finalement, sous la pression populaire, tu finis par être présentable, enfilant une chemise et une cravate blanche, avec un pantalon de soirée noir. Toute les cinq secondes, ont te rappelaient ce que tu ne devais pas faire, et ce que tu avais le droit de faire. Et en attendant, Alice avait surement réussi à se tenir tranquille depuis le début de la torture, mais quand même, rien ne lui était demandé ! Alors certes, elle était beaucoup moins turbulente que moi, mais quand même, c'est du favoritisme ! C'est dégueulasse.

- Pourquoi Alice a pas à se faire belle elle aussi ?

- Elle est magnifique. Et puis, ce n'est pas en son honneur cette fête. C'est toi qui sera au centre de la discussion.

- Quoi ?!

C'est un scandale, une honte ! Pourquoi on devrait parler de toi ?! Tu n'as rien demander, toi tout ce que tu voulais faire ce soir, c'est jouer à la console. Au final, tu te retrouves avec ta tante qui te pouponne... Quelle désagréable sensation. Une fois fini et "parfaitement" préparé, elle t'embrasse sur le front avant de te faire descendre dans le hall d'entrée, auprès de ton père et de ta sœur. Tu n'aimes pas être auprès de ton père. Tu ne le côtoies que très rarement, et quand ça arrive, ce n'est jamais pour de bonne raison.

- Nous allons avoir des invités de marques ce soir, tachez de vous montrer digne de votre nom durant cette rencontre.

Toujours aussi froid. Décidément, tu avais du mal avec lui, même si il ne vous a jamais traité avec dédain ou comme de simple objet, vous essayez de passer le moins de temps possible avec lui. Vous attendez pendant de longues minutes, ton père et ta tante discutant de choses que vous ne comprenez pas vraiment toi et Alice.

- Silence, les voilà qui arrivent.

Un des hôtes de maisons entrant, suivit de plusieurs personnes habillés aussi pompeusement que vous. Un diner mondain ? Un diner avec une seule autre famille ? Les Ondeflots ils sembleraient. Tu as déjà entendu ce nom à la Tour, pendant tes études. Ils étaient connus pour leur affiliation à la magie d'eau, et pour leur compagnie maritime. Tu ne comprends pas énormément de chose dans tout ce que tu entends sur eux, mais tu sais par contre qu'ils sont affiliés à ta famille, et que donc, dans un sens, ils sont vos vassaux. Ou un truc du genre. Ton père avance pour aller à la rencontre des gens qui s'invitent dans votre maison.

- Ah, Pélagie, mon ami, comment-allez vous ? Vous avez fait bon voyage ? J'espère que votre séjour ici se passera de la meilleure manière possible. Tout le monde a pu venir ?

Tu observes les personnes accompagnant l'homme et tu pensais que si tout le monde n'avait pas pu venir, au moins, une partie, surement les plus important, ont pu le faire, et tu remarques assez rapidement les trois jeunes filles qui les accompagnaient. Parfait ! Au moins vous ne serez pas les jeunes ici... Mais par contre, tu seras le seul garçon. Tu ne sais pas vraiment si c'est une bonne, ou mauvaise chose... Quoiqu'il en soit ton père salua tout les invités avant que l'homme qu'il avait enlacé vint à votre niveau. Il pose son regard dans le tien, comme pour te tester.

- Je suppose que tu es Shaad, n'est-ce pas ? Posant sa main sur sa tête, comme on le ferait pour caresser un chien.

Les invités se mélangent à tes parents comme de vieux amis qui se retrouvent au bout de longs mois, alors que toi et ta sœur êtes perdus au sein de toute cette peuplade. Tu te demandais comment allait-se passer cette soirée, car il faut avouer, ce n'est pas tout les jours que nous avons des invités...






Thank You Adoux <3
Message posté par : Lilith, O. Ondeflot
Ouvrir le détail
Lilith, O. Ondeflot
Appuyer pour fermer
avatar
Lilith
Féminin
Aime : Le plaisir charnel, la liberté
Déteste : L'église (la bâtiment), ses origines
Talent : Chauffer ou refroidir (les personnes)
Ennemi Naturel : Les chastes
Couleur préférée : Violet
Expérience : 794

Secret Garden
Rang: Count/Eldest
Niveau:
10/30  (10/30)
Couronne(s): 55 ¤
le Mar 19 Déc - 16:26
Family Business Part I

ft.

J'observais l'extérieur de la fenêtre de la limousine qui nous amenait à cette demeure, celle des Skyel, dans la ville de Tintagel, si je me souviens bien ce qu'à dit ma mère lors de ses explications. La Famille à laquelle on est relié… Au fait, je me demandais pourquoi ils m'avaient fait venir, moi, la râtée de la famille dans leur petite fête. D'après ma grande sœur, qui m'avait donné plus d'explication que les simples informations que je devais savoir pour ne pas faire « d'erreur » quand je saurais en présence des membres de la famille qui nous invite. Il parait que les deux familles vont discuter d'accords plus ou moins particulier… Bien que je ne comprends pas tout… Trop jeune me disait Calypso, pour comprendre les enjeux qui étaient joués dans cette soirée… Trop jeune… Ou trop écarté malgré d'être de la branche Claire. Cela faisait bien longtemps que j'avais cessé de chercher à comprendre ma famille et tout leur politique… Moi, qui a été élevé dans le simple but de produire des expériences sur mon corps pour augmenter mon potentiel magique. Moi, qui a pour seule but d'être une monstruosité pour la famille, d'être l'incarnation même de leurs idées les plus noires, non pas une eau claire comme le cristal, mais une boue corrompue… Pourquoi m'avoir sommé de venir dans cette réunion ?

Je pouvais entre-apercevoir mon regard vide… Et si différent des leurs, avec mes yeux rouges, observer le large, et la demeure qui se profilait au loin, alors que le soleil descendait petit à petit dans le ciel pour se camoufler dans l'horizon. Je laissais échappé un petit soupire, avant de tourner mon regard vers l'intérieur, pour voir ma famille, en particulier mes deux parents et ma deuxième sœur parler entre eux, ils semblaient plutôt contents. Vu la façon dont nous étions habillés, une soirée mondaine… Une chose que je ne connaissais absolument pas jusqu'à là, vu que je n'étais invitée à ce genre de rendez-vous en haute société, qu'elle soit civile ou magique. Cependant, ce n'était pas la seule chose d'étrange. Non seulement ma présence ici… Mais aussi le fait que l'on est fait des bagages pour plusieurs jours… On partait en voyage après ? Je dois avouer que je ne savais pas, et même mes sœurs étaient surprises et n'avaient plus me répondre sur ce fait.

Soudain, je senti une main se poser sur mon épaule. Je fis glisser mon regard dessus, avant de remonter vers la tête de sa propriétaire, ma grande sœur. Elle me regardait quelques temps avec un regard inquiet, avant de lever ses mains vers ma chevelure, et d'y faire quelque chose, souriant une fois la tache terminée.

- Ton ruban était mal mis, fait attention, les cheveux sont une partie importante pour les Mages, en particulier nous les femmes. C'est une des zones qui contient le plus de circuit magique après tout.

Je lui souriais gentiment, en balbutiant un merci, avant de retourner ma vision sur l'inspection du rivage, et de la demeure à l'horizon qui s’agrandissait de seconde en seconde, cependant, l'observation ne dura que quelques secondes, avant de sentir quelque chose sur ma joue qui appuyait sur cette dernière, l'index de ma grande sœur. Celle-ci approchait d'ailleurs son visage du mieux, tout en chuchotant la suite de ses paroles, pour éviter que les autres entendent ses paroles.

- Qu'y à t'il Océane ? Tu as pas l'air d'être heureuse de faire partir du voyage, alors que c'est une première pour toi. Tu devrais être contente… Enfin Père et Mère vois que…

Je hochais ma tête négativement, souriant à ma grande sœur… Un sourire vide, sans âme.

-Non Calypso… Ils ont forcément une idée derrière leur tête… Mais jamais ils me considéreront moi, une ratée incapable d'utiliser la magie de famille, comme une qui guidera la famille dans un certain domaine… Ce n'est pas la peine d'essayer de me convaincre grande sœur… J'apprécie tes attentions mais… Ils me blessent plus qu'autre chose… Depuis que j'ai perdu mes couleurs… J'ai bien compris que je n'étais pas dans leur liste de priorité…

Les yeux de ma sœur devenaient dure. Elle n'appréciait guère que je parle ainsi de nos parents, en qui elle voyait un soi-disant amour que je n'arrivais pas à percevoir. Peut-être avait-elle raison, peut-être pas. En tout cas, je sais juste que dans la famille, les seules pour qui j'ai de l'affection sont mes sœurs, et les quelques autres personnes, comme la vieille femme… Mais pas mes parents…

- Océane, cesse de…

- Calypso…. Et Océane. On est bientôt arrivé, tenez-vous bien je vous pris, il ne faudrait pas qu'on fasse mauvaise impression envers notre Famille Majeure, n'est-ce pas ?


Père venait de briser nos conversations, alors que je jettais un regard vers l'extérieur. En effet, d'ici une ou deux minutes, on entrerait dans cette demeure. Le manoir d'une autre famille de Mage… Je ne pouvais, malgré les circonstances particulières dans lesquelles je nageais, m'empêcher d'être curieuse. C'était la première fois pour moi après tout. Était-ce différent de chez nous ? Y avait-il d'autres règles, ou était-ce les même ? Je dois avouer qu'au fond de moi la petite fille que j'étais, malgré mes tentatives d'enlever la jeune naïve et pleine d'espoir qui restais dans mon esprit, mourrait envie de savoir.

Une fois la voiture arrêtée, nous sortions, et après que mes parents semblaient donner des indications à quelques personnes, peut-être des serviteurs de la famille Skyel qui s'occupaient de prendre nos affaires, nous avancions vers la porte. Cependant, juste avant d'entrer dans la demeure, mon père me chuchota à mes oreilles.

- Océane… Tiens-toi bien. Je sais que c'est une première pour toi, mais ne fait rien qui puisse entacher notre réputation, compris ? Reste calme, et contente-toi de faire ce que l'on fait, dans une certaine mesure.

Après ses mots, il reprit le devant, et passait la porte, entrant finalement dans la demeure des Skyel. Suivant le pas, étant la dernière de la ligne, j'observais d'un œil discret la demeure, m'arrêtant sur les personnes qui se tenait en face de nous, probablement nos hôtes pour la soirée. D'ailleurs, un homme s'approcha pour accueillir et enlacer mon père… Probablement que c'est lui le chef de la famille Skyel, vu à la réaction des autres membres de ma famille.

- Bonsoir Éthan, nous allons aussi bien très bien, je te remercie, et nous avons fait un agréable voyage. Comme tu peux le voir, tous les membres de notre branche Claire sont présents. Tu connais déjà ma femme, Calypso et bien évidemment Lorélie. La seule que tu ne dois pas connaître, c'est Océane, la dernière de la fratrie…

À ces mots, l'homme nous salua rapidement un à un, commençant par ma mère puis par mes sœurs, pour finir par moi… Son regard restait légèrement plus longuement sur moi avant qu'il prenne la parole… Probablement à cause de mon apparence… Sûrement à cause de mon apparence, si différente des autres. Là où les nées Ondeflot on une grâce naturelle et des yeux cristal… J'étais l'inverse même de cela…

- Océane, n'est-ce pas ? Enchanté. J'espère que pour nous deux familles, tu deviendras une mage d'exception.

Après ces paroles, il repartit vers mon père, où ils se mirent à discuter rapidement, tout en indiquant ceux qui restaient derrière lui, ça famille probablement. Mon père se dirigea directement vers le jeune garçon présent… Pourquoi lui et pas les autres, je n'en savais rien, mais il lui caressait la tête… Geste qui me fit tourner la tête pour regarder ailleurs, serrant légèrement les poings et pinçant des lèvres… Je remarquais également le regard rapide de Lorélie se poser sur moi, me faisant décrispée. Finalement, chacun se mélangeait pour discuter après les introductions, alors que je restais à l'écart, ne sachant pas quoi faire… Pas trop loin pour ne pas paraître suspicieuse, mais pas trop pour ne pas être intégré… De quoi pourrais-tu discuter de toute façon, tu as rien en commun probablement avec chacune des personnes présentes, si ce n'est ta connaissance de la magie… Mais ça s'arrête là… Jamais allez à la Tour, et probablement jamais, vu que ça n'as pas l'air l'objectif de mes parents… Ne connaissant pas la magie familiale et trop peu du monde magique… De quoi pourrais-je discuter…

Je les laissais donc discuter, observant et écoutant ce qui se disait… Parmi les discussions, passant celles qui étaient plus des discussions amicales, il y à tout de même deux trois choses particulières qui revenaient… En particulier le nom de Lorélie et de Shaad, ainsi qu'une réunion exceptionnelle de toutes les familles affiliés au Skyel concernant une nouvelle invention de l'Association des Mages qui va révolutionner le monde… Que des choses que je ne pouvais comprendre, vu mon peu de connaissance sur l'ensemble des domaines… Oui, même ce qui concerne ma famille. C'est pour cela que je restais ainsi, muette et debout, observant plutôt la demeure. C'était la seule chose que je pouvais faire pour le moment, en attendant que la soirée avance, et plutôt rapidement j'espérais… J'aurais peut-être dû cacher la console portable que j'avais dans mes valises dans mes habits, pour pouvoir m'occuper… Car ça va être long… Je le sens.


Message posté par : Shaad Skyel
Ouvrir le détail
Shaad Skyel
Appuyer pour fermer
avatar
Shaad
Masculin
Aime : Sa famille.
Déteste : C'est un secret.
Talent : Se mettre les gens à dos <3
Ennemi Naturel : Wolfy ~ Louveteau
Couleur préférée : Noir ~
Expérience : 515

Secret Garden
Rang: Frame/Youngest
Niveau:
7/30  (7/30)
Couronne(s): 15 ¤
le Mer 20 Déc - 2:39
Family Business Part 1
feat. Lilith Ondeflot
Welcome to Skyel Residence



Voilà donc les invités qui font comme chez eux dans ta maison après que ton père les ait salué. Mais toi tu restes là, complètement paumés avec tant de gens que tu ne connais pas. Cela ressemble presque à ta première soirée ici, sauf que cette fois, tu as de "l'expérience", et tu sais que rester sur place t'aidera pas, malheureusement, tu n'as pas un instant pour aller à la rencontre de qui que ce soit, tout le monde parmi les convives semblent vouloir te patpater et te féliciter pour ta bouille adorable. Ils vont te laisser tranquille oui ?! Tu restes poli et courtois, mais tu n'en démords, tu veux remonter dans ta chambre pour jouer. Alors que tu pensais à défintivement les abandonner pour rentrer dans ta chambre, ta tante vient te rattraper.

- Shaad, qu'est ce que tu comptais faire ?! Tu vas pas t'abandonner à autre chose ce soir, tu as des responsabilités. Elle te retourne, et approche son visage de ton oreille, et continue légérement. Regarde là-bas. Il y des demoiselles qui ne savent pas quoi faire, qui sont comme toi lors de tes premières journées, pourquoi ne pas les accueillir ?

- Y'a Alice, en plus c'est un fille, elles s'entendront à merveille. Rouspètes-tu.

Elle rigole légérement, toujours amusé lorsque tu te vexes. Elle t'embrasse sur la joue et te pousse légérement pour te forcer à faire le premier pas envers les nouvelles. Tu te tournes vers elle agacé, et tu la vois rejoindre Alice, et lui sortir les mêmes techniques. Au moins, l'égalité des chances est en place. Tu te nettoies la joue, parce que bon, voilà. Et réfléchis vers qui tu vas te rendre. Alice accepta plus docilement d'aller vers les jeunes filles... Bon, il va falloir faire preuve de diplomatie...

Alors qu'Alice partit vers la plus grande des trois, comme a son habitude, elle est plus à l'aise avec les personnes plus mature, donc n'hésite pas à aller vers elle. Pour toi, il te reste le choix entre une fille complétement isolé dans son coin, et la seconde, surement la plus populaire des trois, que ton père a déjà approché et discute avec, en compagnie de ses parents. Well, il ne te reste plus qu'à l'aborder, et avec un peu de chance, tu pourras même avoir ce que tu voulais au départ. Tu t'approches de la jeune fille, qui a des couleurs de cheveux et un regard très très singulier par rapport aux restes de sa famille, mais au fond, en quoi ça te regarde?

- He-Hey, salut, ça va ? Je te dérange pas j'espère...? Tu te grattes l'arrière de la tête, gêné, et déjà à court d'idée pour tenir la discussion... Tu es pas discutionneur toi. J'espère que notre maison te plais, je ne m'attendais pas à ce que vous soyez autant aujourd'hui... Tu t'appelles comment ? Moi c'est Shaad Skyel ! M'enfin, tu dois déjà connaître mon nom, ahah...

Tu te ridiculises de plus en plus, c'est grave à ce point là... Tu soupires un grand coup avant de reprendre à vive voix.

- Aaaaaah... ! Nan sérieusement, ça me fait chier. Je veux juste retourner à ma chambre, moi, pourquoi je... Tu te rappelles en tournant la tête que tu n'es pas seul. Ah zut, désolé ! Je je veux pas dire que c'est ta famille qui m'ennuis, juste que je... Je... Tu te facepalm, fatigué de t'emmêler dans tes anêries. Ecoute, tu veux monter jouer à la console avec moi ? De toute façon tes soeurs sont occupés, et personne ne semble s'intéresser à nous. Tu retournes de nouveaux la tête pour t'assurer de la véracité de de tes paroles.

Une fois sur que personne ne t'observe, tu décides de passer à l'acte, et de retourner à ta chambre, que la petite te suive ou non. Alice te voit repartir, elle aurait pu te dénoncer, mais tu sais qu'elle ne le fera pas, et te fais même un clin d'oeil pendant que tu remontes, attirant l'attention de la grande soeur sur vous aussi. Arrivé dans ta chambre, tu allumes la console et propose, si jamais elle t'a suivit à quoi voulait-elle jouer, sachant que tu venais de t'offrir le dernier Final Fantasy, et que tu bavais littéralement dessus... Tu te doutais que vous allez forcément vous faire remarquer par votre absence, et que ta tante ou ton père viendrait vous chercher par la peau des fesses, mais pour le moment, tu étais tranquille pour jouer pour l'instant, et tu allais en profiter jusqu'à ce qu'on vienne te pourrir, banquet ou pas.



Dernière édition par Shaad Skyel le Ven 26 Jan - 10:52, édité 1 fois




Thank You Adoux <3
Message posté par : Lilith, O. Ondeflot
Ouvrir le détail
Lilith, O. Ondeflot
Appuyer pour fermer
avatar
Lilith
Féminin
Aime : Le plaisir charnel, la liberté
Déteste : L'église (la bâtiment), ses origines
Talent : Chauffer ou refroidir (les personnes)
Ennemi Naturel : Les chastes
Couleur préférée : Violet
Expérience : 794

Secret Garden
Rang: Count/Eldest
Niveau:
10/30  (10/30)
Couronne(s): 55 ¤
le Mer 20 Déc - 15:34
Family Business Part I

ft.

Je restais dans la zone de discussion, sans pour autant la rejoindre. Je ne savais pas quoi faire et il faut dire que mes parents ne m'avaient pas spécialement indiqué quoi faire “Ne pas entacher le nom des Ondeflot” comme il me l'a dit… D'ailleurs, tout le monde semblait voir le jeune garçon, que mon père avait… Pourquoi d'ailleurs ? C'est quelqu'un de particulier dans cette famille ? Peut-être que c'est l'héritier désigné, comme Calypso… Ou quelque chose du genre… En tout cas, pour ma part, je restais à l'écart, ne voulant pas spécialement me mêler dans la foule… Ce n'est pas ce qu'on attendait de moi de toute façon. Pour eux, je devais simplement être là pour montrer que j'existe, mais sans plus… Cela à toujours été ainsi… J'ai été désigné dans la branche Obscure de ma famille dès ma naissance, pour diriger les affaires civiles de la famille, là où mes sœurs hériteront de l'héritage magique… Tout ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi m'avoir fait subir tout cela si c'est le cas… Me tromperais-je sur ma situation ici ?

Mais alors que j'étais perdue dans mes pensées, analysant les décorations de l'intérieur de la maison, qui était encore plus somptueuse que ma demeure, qui est pourtant réputé, d'après mes sœurs, comme une des plus belles maisons des Mages à l'existence, le jeune garçon que tout le monde semblait vouloir connaître m'approcha. Je faisais glisser mon regard sur le sien, l'observant, d'un regard neutre… Voyons ce qui me veut… Mais je n'ai pas grand espoir vu qu'il est un membre d'une famille Majeure… Cependant, la première impression fut très balayée, en effet il semblerait qu'il soit aussi mal à l'aise que moi… Au moins, il ne semblait pas… Très porté sur l'étiquette, ce qui m'arrangeait, vu que j'avais presque zéro expérience concernant ces choses.

- Salut, je suis Océane Ondeflot… Pas grand-chose à ajouter, comparé à mes sœurs, je ne suis pas exceptionnel… Mais oui, ta maison me plaît, du moins ce que j'en ai vu pour le moment.

Puis, après un soupir, le jeune Skyel en face de moi disait qu'il en avait marre, et là où peut-être d'autres membres de ma famille ou la sienne l'aurait mal prit, moi ça me fait légèrement rire, car au fond… J'étais comme lui, j'avais juste envie d'être dans un endroit calme pour vaquer à mes occupations, et ne pas être ici dans un contexte que je comprenais pas… De quoi pouvait-il parler à vive voix qu'ils ne pouvaient pas faire par téléphone par exemple, ou tout autre communication magique ? Probablement des choses d'adultes et de gens importants. En tout cas, sa proposition m’intéressait grandement… Bien que beaucoup de personne dans cet âge pense que les jeux vidéos sont une passion masculine, ils seraient surpris qu'un grand nombre de filles y joue également, et j'en fais partie… Un des trésors que j'ai découverts grâce à mon éducation “normale”. En tout cas, il ne restait qu'une seule chose à faire…

- Oui, ça m’intéresse… Ça sera plus amusant qu'à rester ici à regarder les murs… Je te suis.

Bien que je disais ça, j’espérais que personne allait voir nous éclipser… Il se pourrait que sa tourne mal pour moi si c'est le cas… Mon père et sa réputation… Enfin, s'il souhaitait tant la garder, pourquoi m'avoir amené ici en premier lieu… Ça ne saura qu'un juste retour d'amener un échec avec lui à une rencontre importante. En tout cas, je suivais le jeune Skyel qui montait les escaliers, tout en jetant un regard derrière moi, pour voir si on a été repérer, et ils sembleraient que seule ma sœur et une autre fille, peut-être la sœur de Shaad, nous ait remarqué… Je ne savais pas pour cette fille, mais je savais que Calypso ne dirait rien à mes parents… Du moins pas le temps qu'ils me cherchent pas…

J'ai donc suivi le jeune garçon dans ce qui devait être sa chambre, alors qu'il me demandait à quoi je voulais jouer. Peut-être un jeu pas trop long, car je ne me doute pas une seconde, vu notre raison ici, en particulier moi, que l'on devait être en bas avec les autres et donc ils allaient venir nous chercher pour nous tirer dans ce lieu ennuyé… Enfin, c'est ce que j'ai envie de dire mais… Une jaquette attira mon regard. Pas possible… Il est pas encore sorti en Europe… Mais c'était bel et bien lui… Des étoiles pouvaient être vus dans mes yeux.

-Je...Je ne rêve pas, n'est-ce pas… ? C'est bien le douzième opus, celui qui devait sortir l'année prochaine en Europe ? Comment ça se fait que tu as déjà le jeu ? Si ça te dérange pas… J'ai envie de découvrir le douzième volume… Je suis une grande fan des précédents opus.

Je m'asseyais quelque part, assez loin de Shaad, dans un coin un peu à l'abri… Je ne dirais pas dans un coin, mais pas loin, et je regardais de cette distance la télé et le garçon avec moi jouer s'il décidait de jouer à ce jeu… Ou quelconque autre jeu, guettant d'une oreille les bruits possibles du couloir, voir si des personnes arrivaient pour venir nous chercher.


Message posté par : Shaad Skyel
Ouvrir le détail
Shaad Skyel
Appuyer pour fermer
avatar
Shaad
Masculin
Aime : Sa famille.
Déteste : C'est un secret.
Talent : Se mettre les gens à dos <3
Ennemi Naturel : Wolfy ~ Louveteau
Couleur préférée : Noir ~
Expérience : 515

Secret Garden
Rang: Frame/Youngest
Niveau:
7/30  (7/30)
Couronne(s): 15 ¤
le Ven 22 Déc - 6:58
Family Business Part 1
feat. Lilith Ondeflot
Fantasy Final


Il semble qu'elle soit intéressée par ton offre. Cool, enfin une personne de gout qui passe le pas de cette maison hormis Alice. Mais malheureusement, ta sœur était plus proche des livres que que des jeux vidéos, et vice versa pour ton cas. D'ailleurs, cela donna lieu à un gros débat entre vous, et qui est toujours d'actualité de nos jours, qui est de savoir quel est le meilleur moyen d'animer un univers. Alice soutient qu'il faut un livre, pour ta part un jeu vidéo est le meilleur moyen pour ceci. ? Nous n'avons pas vraiment d'argument extrêmement fiable pour vraiment en discuter, vu notre jeune âge, mais nulle doute qu'avec le temps nous pourrons nous écharper avec véhémence sur ce sujet.
 
Mais laissons ce genre de débat pour quand vous serez seuls, car ce n'est pas le cas pour le moment, et tu  as une demoiselle possédant semble t-il des goût de grandes qualités, sachant que lorsqu'on passe la porte de ma chambre, tu te rends immédiatement devant la console et réfléchis à ceux à quoi vous pourriez jouer à deux. Un jeu de sport ? Non, tu doutes que la demoiselle soit le genre à jouer à ça. Combat ? Pourquoi pas, mais lequel ? Il y a tellement de jeux dans cette catégorie, et tellement de gameplay différent que tu n'as aucune idée de ce qu'il lui ferait plaisir. Tu te tournes finalement vers elle pour savoir à quoi elle voudrait jouer quand finalement tu l'as remarque les mains poser sur ce qui pourrait presque être considéré comme le Graal absolu tant ses yeux ne voulaient plus en quitter la pochette. Semblerait-il qu'elle soit fan des Final Fantasy. Elle semblait attendre avec impatience la sortie de la version française du jeu, te demandant même comment tu pouvais avoir la version américaine... La réponse est extrêmement simple.

- Oh, tu aimes les Final Fantasy ? Celui-ci est génial, c'est mon préféré. Tu veux l'essayer ? Puis, tu remarques qu'elle s'est quelque peu éloigné, par peur ? Euh... Mais pourquoi tu restes aussi éloignée ? Je croyais que tu voulais jouer avec moi. J'ai déjà assez d'Alice en spectatrice. Viens, je vais te laisser jouer pour que tu vois à quel point il est génial.

Tu récupères de sa main le boitier du jeu et en sort le disque pour l'installer dans la console et allumer la télé. Tu déroules juste ensuite la manette et lui tends avec un petit sourire pour la mettre en confiance, car tu sens bien qu'elle n'est clairement pas à l'aise, et que cela risque de gâcher la soirée console.

- Ma tante me l'a ramené des Etats-Unis quand elle y est allait pour une mission ou je ne sais quoi. Elle me l'a offert pour mon anniversaire. J'ai passé des heures dessus. Je te conseille de commencer une nouvelle partie plutôt que reprendre la mienne, tu risquerais de te spoiler... Enfin, bref, je vais te laisser t'installer tranquillement, il faut que j'aille aux toilettes ! Je vais aussi passer par la cuisine, tu as faim ? On risque de manger dans pas longtemps, mais grignoter n'a jamais fais de mal, ahah...

Tu te ridiculises tout seul. Et plutôt  que continuer dans cette voix, tu cours pour rejoindre les toilettes. Cela fais depuis tout à l'heure que tu veux y aller, mais que tu ne trouvais pas un moment pour pouvoir y passer. Tu sors en vitesse de la chambre, et juste avant, t'assures que personne ne vous recherche en tendant l'oreille vers le rez-de chaussée. Il semble qu'il soit plus intéressé par raconter des anecdotes que plutôt que nous rechercher...

- Qu'est ce que vous faites dans la chambre ?

- Ah !

Alice. Elle t'a fais peur, comme d'habitude, elle apparaît quand tu t'y attends le moins.

- Rien de mal, nous jouons à la console.

- Hmm,tu sais que si on vous découvre, ca va gueuler ? Je veux bien te couvrir, mais je ne vais pas prendre à ta place. Je te préviens !

- Oui, je sais, et si on nous découvre, et bien tant pis. De toute façon, ils vont nous découvrir quoi qu'il arrive, alors maintenant qu'on est dans la mouise... Bref, moi je voulais aller aux toilettes.

Tu passes à coté d'elle et reprend ton épopée pour les WC. Une fois arrivé, tu y fais ta petite affaire, et passe à la salle de bain pour te nettoyer les mains, et y rencontre la troisième fille que tu as vu plutôt, pas la plus vieille, mais la populaire.

- Oh-oh, bonsoir. J'espère que tout se passe bien pour toi chez nous. Je... Je suis Shaad. Tu lui tends la main, puis la retire immédiatement. Ce n'est pas comme ça qu'on dit bonjour à une demoiselle, imbécile. Euh, je suis désolé... J'ai pas vraiment l'habitude de rencontrer des gens de mon âge à ce genre de soirée... Alors euh... Ah, je dois y aller !

Tu ne lui laisses même pas le temps de pouvoir te répondre et repart. Il faut avouer que tu étais légérement intimidé. Cette fille semblait l'attraction de la soirée, et tu ne voulais surtout pas faire d'ânerie dans ta présentation, et surtout ne pas foutre la honte à la Famille. Après cette épisode peu glorieux, tu réussis à choper dans la cuisine un paquet de gateau et un soda que tu t'empresses de ramener dans la chambre, sauf que...

Sauf que la chambre semble bien plus rempli que lorsque tu étais parti, et tu entends des voix plus ou moins fortes s'elever. Pris un peu par la panique, tu restes de longues secondes sans bouger, jusqu'à ce que la voix de ton père te ramène dans notre monde.

- Ah, te voilà toi ! Je suis sur que c'est toi qui a eu l'idée de vous comportez de cette manière ?!

Tu secoues très rapidement la tête, et répond.

- Ah... Euh... Oui, mais on s’ennuie dans le grand hall, pourquoi on est obligé d'y rester ? Moi et Océane préférons rester dans la chambre à jouer, on vous rejoindra pour le diner, vous n'avez pas besoin de nous jusque là, si ?

- Ce n'est pas une question d'ennui, c'est une question de responsabilité, et nous en avons déjà parlé, non ?! Ta sœur a compris au moins elle.

Tu détournes le regard, mauvais, et hausse les épaules. Qui était-il pour oser te parler de responsabilité ? Lui qui nous as lâchement abandonné. D'ailleurs tu ne semblais pas le seul à penser ça. Ta tante et ta sœur aussi étaient d'accord avec toi, mais avec des invités, une certaine réputation à tenir. Une réputation dont personnellement, si cela n'avait pas été avec des représailles, tu n'en aurais rien eu à foutre. Mais c'est ainsi, et il allait certainement devoir que nous restions dans le hall à rien faire.

*Ding ding*

- Ah, le repas est prêt, très bien. Va donc reposer ces cochonneries et viens t'installer dans la grande salle. Ne nous fais pas perdre plus de temps que tu ne l'as déjà fais.

Tes yeux deviennent rouge de rage. Comme si c'était ta faute que ton père ne savait pas se retenir et assumer le fait qu'il soit un père execrable, doublé d'un frère incapable de faire la fierté de sa famille. Quand ta tante dit qu'il fait la honte de la famille, et qu'elle espère que le passage de flambeau stoppera la décadence dans laquelle il nous plonge, tu comprends mieux. Tu te retournes, non sans lui lancer un dernier regard plutôt mauvais, et repart vers la cuisine déposé tout ce que tu avais dans les mains avant de rejoindre la grande salle, tu ne pus t'empêcher de regarder où pouvait être Océane et te sentir coupable. Tu présenteras tes excuses plus tard.

Cette soirée ne faisait que commencer, mais elle te faisait déjà chier.



Dernière édition par Shaad Skyel le Ven 29 Déc - 21:45, édité 1 fois




Thank You Adoux <3
Message posté par : Lilith, O. Ondeflot
Ouvrir le détail
Lilith, O. Ondeflot
Appuyer pour fermer
avatar
Lilith
Féminin
Aime : Le plaisir charnel, la liberté
Déteste : L'église (la bâtiment), ses origines
Talent : Chauffer ou refroidir (les personnes)
Ennemi Naturel : Les chastes
Couleur préférée : Violet
Expérience : 794

Secret Garden
Rang: Count/Eldest
Niveau:
10/30  (10/30)
Couronne(s): 55 ¤
le Ven 22 Déc - 21:26
Family Business Part I

ft.

On dirait que j'avais a faire à un autre fan de la série… Ou du moins à un joueur régulier de la saga, et qu'il le considérait comme son préféré… Je verrais bien sur le moment… Mais aucun des Final Fantasy auquel j'ai pu jouer m'avais spécialement déçue au fond. Je savais que je l'aimerais. Bien sûr, quand il m'indiqua qu'il allait me laisser la manette pour que je puisse découvrir le jeu en question, j'essayais de contenir mon excitation. Je l'attendais tellement, et je savais qu'il y avait une histoire comme quoi les sorties étaient pas universelles de par le monde… Mais je m'attendais pas à autant de décallage… Mais bénit soit sa tante pour qu'elle soit aller aux États-Unis, je vais pouvoir profiter avant de tout les autres français de ce jeu ! Heureusement que je connais plutôt bien l'anglais dû à ma famille !

Je pris donc la manette qu'il me tendait avec précaution, lui renvoyant un léger sourire innocent qui indiquait sans aucun doute ma joie… Cela faisait bien longtemps qu'un sourire comme cela n'était pas apparu sur mon visage, sans qu'il n'y soit forcé. En plus, j'allais pouvoir le commencer du début, ça va être génial… Le temps que ça va durer, et j'ai bien l'attention d'en profiter. Mes yeux attirer sur l'écran j'entendis à peine quand il m'indiqua qu'il partait, clairement absorbé par le générique qui se déroulait sous mes yeux, qui en mettait plein la vue.

- Euh, oui, merci.

Il parti donc, et j'en profitais donc pour lancer une nouvelle partie, une fois que le générique était passé, et j'allais pouvoir regarder l'opening du jeu en toute sérénité. Je posais donc la manette, ramena mes genoux à moi alors que je les entourais de mes bras, et je braquais mon regard sur l'écran, pour ne pas en louper une miette, étant totalement absorbée par la cinématique qui se jouait sous mes yeux… Tellement, qu'à la fin de celle-ci, qui à durée plus ou moins sept minutes, je ne mettais pas rendu compte que je n'étais plus seule dans la chambre. Au fait, c'est au moment on l'écran est passé noir pour faire la transition que les reflets ont été rendus visible, et que je voyais plusieurs personnes entrées dans la chambre. Juste le temps de me retourner que ça criait déjà.

- Shaad ! Où es-tu ? Où est-il encore ?!

Le père de Shaad qui regardait dans la chambre, à la recherche de son fils, me regardant du regard mais ne disant rien, et pour cause, la deuxième personne qui entrais dans la chambre était mon propre père, qui lui par contre entra comme une furie dans la chambre et s'agenouilla devant moi avant de prendre mon menton entre ses doigts, me forçant à regarder son regard sévère. J'aurais dû avoir peur, c'était probablement l'effet désiré… Et pourtant, rien… Comme d'habitude, je ne ressentais plus rien en le voyant. Je n'avais ni envie de me battre contre lui, ni envie d’acquiescer ce qu'il disait. En vrai, je voyais ses lèvres bouger, probablement pour m'enguirlander et me faire la morale, alors que Lorélie elle entrait dans la chambre à son tour, et pourtant, le regard que je lui renvoyais été de nouveau terne. La joie que j'avais pendant quelques minutes avait de nouveaux disparus, comme à chaque fois que ma famille était proche de moi, en particulier mes parents. Dès fois, j'avais envie de me débattre, j'avais envie de les défier, sur le fait qu'ils ne prêtaient qu'une attention néfaste sur ma personne, qu'ils ignoraient tous mes bons côtés mais que dès que je faisais une bêtise ils étaient sur mon dos, mais j'avais abandonné. Je tuais simplement mes émotions et je l'écoutais sans l'entendre, alors que Lorélie approchait et bougeait elle aussi ses lèvres, avec des paroles que je n'entendis pas, mais ça fit lâcher les doigts de mon père, qui me jetais encore un regard noir, alors que Shaad entrait à son tour dans la chambre pour se faire hurler dessus. En tout cas, une seule chose est sûre, il y à un bruit qui a remis en marche la compréhension de la scène qui se passait sous mes yeux, ou plutôt, qui réactiver l'enregistrement des informations par mon cerveau, vu qu'il considérait ça comme la fin d'une dispute inutile.

* Ding Ding *

Le père de Shaad annonça que le repas était prêt, et qu'il était temps qu'on rejoigne la grande salle, ce que mon père, tout en me traînant par le bras, suivi de Lorélie, fit, suivant docilement le maître de maison jusqu’à celle-ci, alors que Shaad partait vers un autre lieu, la cuisine probablement. Lors de ma descente des escaliers, mon regard glissa rapidement vers ma mère, dont je n'arrivais pas à lire l'expression, et Calypso, qui elle laissa échappé un petit soupire, puis nous nous dirigions vers le lieu du repas. Je restais proche de ma famille, pas que je pouvais de toute façon spécialement partir, vu que mon père me gardait dans son champ de vision, probablement pour pas que je parte en douce et que j’entache une nouvelle fois la réputation de la famille ou un truc du genre. Pendant que tout le monde se mettait en place, je fermais les yeux, me remémorant la cinématique d'introduction du jeu… Fais chier, maintenant je vais être obligée d'attendre des mois avant de mettre la main dessus, et celle-ci m'avait totalement happé…

Finalement, j'ouvrais les yeux pour me mettre à ma place désignée, et attendait que les événements passent, le plus vite serait le mieux… J'espère au moins que la nourriture est bonne par ici, quitte à s'ennuyer dans une soirée où je ne comprendrais rien, qui à l'air pas du tout pour moi, quitte à profiter des maigres consolations par-ci et par-là… Ah, et peut-être pouvoir discuter avec Shaad aussi… Si on ne peut plus jouer… Au moins peut-être discuter des choses qui nous intéresse plus, plutôt que des histoires de familles… Oui, c'est une bonne idée.


Message posté par : Shaad Skyel
Ouvrir le détail
Shaad Skyel
Appuyer pour fermer
avatar
Shaad
Masculin
Aime : Sa famille.
Déteste : C'est un secret.
Talent : Se mettre les gens à dos <3
Ennemi Naturel : Wolfy ~ Louveteau
Couleur préférée : Noir ~
Expérience : 515

Secret Garden
Rang: Frame/Youngest
Niveau:
7/30  (7/30)
Couronne(s): 15 ¤
le Dim 31 Déc - 3:44
Family Business Part 1
feat. Lilith Ondeflot
Le diner d'une vie


Tu avais faim, c'est vrai que ton ventre commençait à gargouiller, mais devant la console, tu arrivais facilement à oublier cette faim, et maintenant que tu n'avais plus ton cerveau concentré sur autre chose, celle-ci refit surface. Tu fais donc comme ton père t'as demandé et rejoint la cuisine où tu remarques que les cuisiniers ont enfin finis les préparation du repas. Tu peux sentir, rien qu'à entrer dans la pièce l'odeur de viande et de patate cuite s’empare de la salle, et tu t'abandonnes à ces saveurs en te disant qu'au moins, le repas sera une réussite. tout du moins pour toi. Alors que tu déposes tes "cochonneries" là où tu les avaient récupérés avant de repartir à ton rythme vers la grande salle, où le repas allait être servi.

Tout le monde était déjà à sa place, et comme d'habitude, la tienne sera à coté de ton père, avec Alice à coté de toi, et en face de toi ta Tante. Ainsi la séparation entre vos deux familles à la table était clairement marqués. De ton côté, Alice servait de frontière avec du coté des Ondeflots la plus vieille des sœurs à ses cotés. Alors que tu attends derrière ta chaise que ton père vous donne l'autorisation à tous de vous asseoir, tu ne peux t'empêcher de repenser à la soirée géniale que tu aurais pu passer si on t'avait laissé tranquille avec la jeune Ondeflot, et peut être même pu enfin faire une nuit blanche devant la console... M'enfin, qu'importe une fois le signe de se s'asseoir fut donné, ton père resta debout encore quelques instants, prenant un verre de vin, et le levant haut.

- Ondeflot, Skyel, nous sommes réunis aujourd'hui pour deux grands événements qui marqueront à jamais l'histoire, dans un premier temps celle de nos familles, et de manière plus... Globale, l'histoire des mages comme fut le cas la découverte du Graal. Il prend une pause, pose son regard sur toi, et reprend. Mais ce soir, c'est l'histoire pour nous. Pour les Skyel, pour les Ondeflot, avec ces fiançailles qui lient et consolident de nouveau les liens entre nos deux familles, comme ce fut le cas à l'origine de notre affiliation, l'une à l'autre. Manger, et buver à votre guise mes chers. Ce soir, nous festoyons !

Il finit par poser ses fesses à sa chaise, sans même te lancer un regard, alors que de ton coté tu ne le quittes pas du regard pendant de longues, un peu apeuré, il faut l'avouer. Tu n'es pas un expert en ce genre de chose, mais tu sais ce qu'on des fiançailles. Or, certes cela aurait pu être Alice, mais en face, il n'y a que des filles. Ce qui fait qu'inévitablement cela doit forcément tomber sur toi. Tu as quand même un doute, donc tu évites de faire un scandale, et mange en lançant des regards à ta tante et ton père, mais tout deux t'esquives, ce qui ne fait que légitimer ta crainte. Mais tu restes calme, et mange, profitant de chaque instant pour lancer un regard nerveux vers chacune des filles Ondeflot, sans réelle savoir pourquoi. Enfin, si tu sais, mais tu ne sais pour qu'elle raison, tu n'arrives pas à réfléchir correctement, avec cette histoire. La seule chose bonne à faire pour le moment, c'est manger et boire. De l'eau, évidemment, pas de coca, ni de jus de fruit. Et pour les vieux du vin, d'ailleurs, ta tante a presque une bouteille pour elle toute seule, comme d'habitude, qu'elle poivreautte...

- Les jeunes, une fois que vous pourrez sortir de table pour aller jouer ou visiter le manoir si vous souhaitez. Cela ne vous dérange pas mon ami ?

Pour ta part, tu te dépêches de finir de manger, avant de repartir immédiatement dans ta chambre, dans un élan de furie qui est difficilement dissimulé. Tu en avais plus rien à foutre et n'avais même pas pris la peine de demander ou faire preuve de civilité en quittant la table. Quiconque t'aurais remarqué aurait compris immédiatement que tu n'es pas vraiment jouasse. Mais tu en as plus rien à foutre, tu es énervé, et avant de rejoindre ta chambre, tu fais ton rebelle, et passe par la cuisine, récupéré ce que tu avais à la base pour manger avec Océane dans ta chambre, peut être qu'elle te rejoindra et que tu joueras avec elle a Final Fantasy. Si ce n'est pas le cas, tant pis, tu joueras seul, tu fermes d'ailleurs la porte derrière toi pour t'assumer que tu n'es pas d'humeur à accueillir des "géneurs"...




Thank You Adoux <3
Message posté par : Lilith, O. Ondeflot
Ouvrir le détail
Lilith, O. Ondeflot
Appuyer pour fermer
avatar
Lilith
Féminin
Aime : Le plaisir charnel, la liberté
Déteste : L'église (la bâtiment), ses origines
Talent : Chauffer ou refroidir (les personnes)
Ennemi Naturel : Les chastes
Couleur préférée : Violet
Expérience : 794

Secret Garden
Rang: Count/Eldest
Niveau:
10/30  (10/30)
Couronne(s): 55 ¤
le Dim 31 Déc - 16:18
Family Business Part I

ft.

Je regardais rapidement les emplacements sur la table où nous étions clairement séparés… Et moi perdue au milieu de cette foule. Évidemment, je n'étais là probablement qu'au cas où on avait besoin de moi, ce qui était très peu probable, donc je n'étais pas mis en avant. Comme un fantôme, j'étais présente, mais transparente. Mais ça m'arrangeait, ce n'était pas plus mal, au moins, on m'embêtera pas. Je m'assis donc au signal du maître de maison, avec l'ensemble de ma famille, alors qu'il semblait vouloir porter un toast, ou plutôt apporté des explications sur notre présence ici, pour éclaire les lanternes de ceux qui ne le savaient pas… Probablement juste les plus jeunes.

Deux raisons de notre venue, et ce soir on fêtait l'une d'elle… Et, dire que je n'étais pas surprise aurait été un gros mensonge… Comment j'aurais pu le deviner, qu'on était ici pour des fiançailles entre deux membres de nos familles ? La véritable question était qui et qui… Non, je savais déjà pour les Skyel, il n'y avait qu'un seul garçon après tout, Shaad… Mais laquelle d'entre nous… ? Ça ne pouvait pas être moi, tout simplement car… Mes parents ne me considèrent sûrement pas comme digne d'un tel rôle… Puis, je regardais Lorélie… Elle qui était habillée de manière bien plus spectaculaire que Calypso et moi-même… Était-elle donc l'élue ? Il était très probable que ce soit cela…

Il n'empêchait que je regardais chacun des convives de la table, et il semblerait que je sois la seule qui n’était pas au courant… Correction, quand mon regard croisa celui de Shaad, il semblait tout aussi perdu que moi dans les machinations de nos familles. Disons que je me sentais un peu mal pour lui, lui qui venait de se faire voler une de ses libertés… Mais je ne dis rien, et continuais de manger tranquillement le repas qui nous avait été préparer, de la viande et des patates cuites… Un régale donc pour les papilles. Au moins, le repas est délicieux.

Finalement, après que le repas fût bien avancé, le chef des Skyel nous autorisa à sortir de table une fois qu'on a terminé de manger. Je finissais mon repas, bien vite, alors que mon père répondait à celui de Shaad que cela ne le dérangeait pas. Alors que j'étais encore en train d'arriver au bout de mon assiette, je vis Shaad partir tel une tornade, probablement pour s'isoler dans sa chambre… Il ne semblait pas apprécier, mais pas du tout, cette annonce que venait de faire son père à propos de ses fiançailles… Si j'étais dans sa position… Comment l'aurais-je pris… Je me le demande.

Enfin, je quittais la table et la salle où les deux familles étaient réunies, pour me diriger dans les profondeurs du manoir… Tout d'abord, je commençais à me diriger vers la chambre de Shaad pour le rejoindre, et peut-être reprendre là où on avait arrêté… Mais… Vu dans l'état dans lequel il est partit… Il doit vouloir être seul. Je retournais donc sur mes pas, pour sortir de la chaleur du manoir pour m'aventurer dans la fraîcheur de l'extérieur et de la nuit, loin de toute cette agitation. Je me promenais dans les jardins extérieurs du manoir, pour finalement arriver dans un petit coin qui semblait être une animalerie. Je regardais les animaux en souriant, profitant de ce simple moment dans la vie d'une Mage… Quand une idée me vint à l'esprit.

Tout d'abord, j'ai été très hésitante… Ce n'était pas les nôtres… Et pouvais-je faire ce que mes parents m'avaient fait sur d'autres êtres vivants ? Puis, si j'étais découverte, ça allait vraiment barder pour moi… Mais… La tentation fût trop forte… Enfin… Enfin j'avais une fenêtre pour m’exercer, enfin j'avais un sujet d'expérience pour tester comme je le souhaitais ce que j'apprenais en secret depuis maintenant plus d'un an… C'était trop parfait… Personne ne pourrait me voir, et personne n'en saurait rien…

Je pris donc un animal dans mes bras, m'asseyant donc au sol, sur l'herbe, le caressant… C'était un jeune poussin, pas quelques choses de bien grand, j'en avais pas besoin… Et puis, s'il venait à mourir… Je hochais la tête à cette pensée, je ne devais pas le tuer quand même… Je ne suis pas une personne monstrueuse… Juste une Mage…

J'apposais ma main sur le corps du poussin, alors que je commençais à incanter mes sorts pour commencer à affecter le sang du poussin… Voyons voir… Je devrais pouvoir tout simplement bloquer une de ses veines au niveau d'une de ses pattes, pour l'empêcher de se mouvoir un temps… Et une fois que cela fonctionne, faire le processus inverse pour refaire affluer le sang dans sa patte, pour ne pas qu'il perde celle-ci.

C'est donc ainsi, perdue dans mon entraînement, mon dos tourné au manoir au cas où quelqu'un viendrait pour pas qu'il voit ce que je fais, que je commençais à former à l'intérieur du poussin un caillot sanguin...


Message posté par : Shaad Skyel
Ouvrir le détail
Shaad Skyel
Appuyer pour fermer
avatar
Shaad
Masculin
Aime : Sa famille.
Déteste : C'est un secret.
Talent : Se mettre les gens à dos <3
Ennemi Naturel : Wolfy ~ Louveteau
Couleur préférée : Noir ~
Expérience : 515

Secret Garden
Rang: Frame/Youngest
Niveau:
7/30  (7/30)
Couronne(s): 15 ¤
le Sam 6 Jan - 22:12
Family Business Part. 1
feat Lilith Ondeflot
Hellcome


Tu t'étais bouclé à double tours dans ta chambre, refusant catégoriquement quiconque voudrait entrer ce soir. La colère te submergeait de toute part, et tu avais du mal à réfléchir correctement. Un chose était sur ce soir, tu detestais ton père plus que tout. Même ta tante devenait une ennemie dans cette soirée, tu n'avais plus qu'une envie, fuir. Fuir aussi loin que tu le pouvais, grâce à tes jeux certes, mais cela te faisait du bien. Le meilleur moyen de t'évader de cette vie dans ce manoir sans avoir des envies de fuite, et dieu qu'elles étaient grandes ce soir.

Et pourtant, et pourtant, malgré ton agacement criant quand tu as quitté la table, quelqu'un avait eu l'audace de venir te voir, pour te consoler ou je ne sais quelle connerie.

- Je ne suis pas dispo ! Dégagez !!

- Shaad, c'est moi. Tu ne veux pas m'ouvrir ?

Alice. Finalement, il y a peut être une seule personne que tu peux tolérer dans cette maison à l'instant T. Au final, c'était ta sœur, presque jumelle, vu que vous avez rejoint le monde magique le même jour. C'est bien la seule ici qui puisse te comprendre et donc vous avez l'habitude de te confier à elle quand tu vas mal. Tu prends un instant sur ta partie pour aller lui ouvrir, et tu fermes immédiatement derrière elle alors que tu peux entendre les vieux discuter entre eux. La laissant s'installer sur ton lit avec un livre, elle te regarde retourner sur ta console l'air grognon, et pas vraiment amusé. Tu joues pendant quelques minutes, avant de te tourner vers elle.

- Qu'est ce que tu veux ? Je suis sur que tu n'es pas venu juste pour me regarder jouer. Et je te préviens, si c'est pour me ramener dans la salle, vous pouvez vous gratter.

Quelle vulgarité... Mais pouvais-tu seulement faire autrement ? Surement, la Colère t'aveuglait plus que de raison, et tu avais du mal à accepter encore un fait qui, même si il n'était pas complètement officialiser en termes de paroles, l'était en termes de "moralité".

- Te ramener où...? Je suis venu ici pour toi, tu m'as semblé bien furieux, je voulais juste te voir si ça allait..

- "Si ça allait ?!" Hurles-tu. Je viens d'être vendu comme un veau à une fille dont je ne sais rien, et tu te demandes si je vais bien ?! A ton avis ?!

- ...Non.

Comme à son habitude, ta sœur était d'un calme olympien. Imperturbable quelque soit les obstacles qui se lèvent face à elle, là où de ton côté, ton simple body language trahissait absolument tout sur ta personne. C'était presque perturbant de voir à quel point vous étiez différent, mais pourtant si proche.

- Bien, alors pourquoi tu es là ?

- Je n'ai pas le droit de rester avec toi ? Tu veux que je parte ?

- Non, évidemment que tu peux rester... Je suis juste de mauvaise humeur.

Tu reprends la main sur la console, avant d'entendre la voix de ta tante à la porte. Tu ne réponds pas, et ta sœur non plus, comprenant bien que tu n'avais qu'une exception, il n'y en aurait pas deux. Ta tante ne tente pas plus que de raison, mais t'explique l'idée de la soirée, comme quoi tu devrais partager ta chambre pour ce soir. Logique, il n'y avait pas une infinité de chambre dans le manoir, et celle des enfants seront forcément partagés. Tu lances un "Très bien" un peu dépité, avant de retourner directement sur ta console, pendant que ta sœur sortait de la chambre après s'être assurée que tu tiendrais le coup.

-Au pire, je prêterais ma chambre, et nous resterons ensemble.

Un brin d'espoir, que la fin de soirée brisera très certainement.




Dernière édition par Shaad Skyel le Lun 22 Jan - 2:30, édité 1 fois




Thank You Adoux <3
Message posté par : Lilith, O. Ondeflot
Ouvrir le détail
Lilith, O. Ondeflot
Appuyer pour fermer
avatar
Lilith
Féminin
Aime : Le plaisir charnel, la liberté
Déteste : L'église (la bâtiment), ses origines
Talent : Chauffer ou refroidir (les personnes)
Ennemi Naturel : Les chastes
Couleur préférée : Violet
Expérience : 794

Secret Garden
Rang: Count/Eldest
Niveau:
10/30  (10/30)
Couronne(s): 55 ¤
le Mar 9 Jan - 11:17
Family Business Part I

ft.

Combien de temps j'étais resté dans le jardin, ce poussin entre les mains ? Des minutes ? Des secondes ? Des heures ? Tout ce que je sais, c'est que personne ne venait me chercher, que ce soit pour la suite des festivités ou bien pour passer à la suite tout simplement. Je serrais des dents. C'était donc trop demandé d'avoir de l'attention une fois de temps à autres ? Même disparus, je suis sûr qu'il s'en fichera toute façon…

Cependant, malgré mes idées noires quant à ma place sur la famille, je fus bien vite rappeler à la vie par les piaillements du jeune poussin entre mes bras. Affolée, j'arrêtais ma magie pour essayer de voir ce qui n'allait pas, mais, quelques secondes plus tard, il tomba, ne bougeant plus. Je l'examinais quelques instants, mais j'arrivais très vite à la terrible conclusion… Dans ma colère, j'avais pas fais attention, et j'avais créé un caillot dans son cœur, le tuant instantanément. Paniquée, je regardais autour de moi s'il n'y avait personne dans les environs, avant de me lever, les larmes aux yeux quant à l'horreur que je venais de faire, pas différente de ce que mes parents faisaient sur moi lors de mon plus jeune âge, avant de le placer dans un endroit du jardin, cacher par la végétation, et de retourner vers le manoir.

Cependant, sur le chemin, je m'arrêtais dans un coin, me posant sur la verdure, et m'y assis, prenant ma tête et la plaçant entre mes genoux. Je me mordais les lèvres jusqu'au sang. Je venais de tuer un autre être vivant innocent, qui avait rien demandé… Je doutais de cette magie. Je l'avais commencé à l'apprendre pour me rebeller contre ma famille, quitte à perdre le rare d'attention que j'avais sur moi, mais… Je suppose que c'est une magie qui n'est pas faite pour faire de l'art… Je doutais à chaque utilisation de pouvoir l'utiliser contre des êtres vivants, enfin, des humains… Et surtout. À chaque fois que je le faisais, j'avais l'impression de me transformer petit à petit en une autre personne… Une personne qui n'était pas moi… Non.

Je savais au fond, même si je me refusais de l'avouer. C'était ce que je voulais, au plus profond de mon être. Je refusais de me l'avouer, car j'avais peur. Peur de voir disparaître Océane pour devenir autre-chose… Et en même temps j'avais hâte. Hâte que cette fille fragile qui, même si elle sait impossible, recherche l'attention de ses parents, disparaisse pour se transformer en quelque chose d'autre… Au fait, je savais pertinemment ce qui me retenait. Mes propres sœurs… Je n'avais pas envie de les perdre… Bon, et peut-être le fait que je sois encore trop jeune pour survivre dans ce monde aussi… Mais…

Je me redressais en secouant la tête. A quoi je pensais sérieusement, ici en plus, aux yeux possibles de tous. Encore une fois, j'avais laissé ma culpabilité parler… Je devais avancer, arrêter de penser à ce pauvre poussin… Je me redirigeais donc vers la maison des Skyel, en me passant une main sur la bouche, main qui fût recouverte d'un liquide chaud, mon sang. J'avais quelques idées sur le sang mais… Vu mon niveau de contrôle… Je n'allais pas tenter quelque chose qui pourrait entraîner ma perte. Ne voulant pas déranger les adultes, je montais dans les étages pour retrouver Shaad… Quand il est parti, il semblait furieux et je pouvais le comprendre, je pense. Et donc je ne souhaitais pas le déranger, pourtant… Je préférais traiter avec lui plutôt qu'avec les adultes.

Sur le chemin, je voyais même un de ces membres de sa famille revenir de sa chambre. Je masquais ma bouche à son passage tout en la saluant de la tête, avant de continuer vers sa porte, fermée. J'hésitais quelques secondes avant de frapper, attendant une réponse. Peu importe si elle vient ou pas, je commençais à m'exprimer.

- Shaad… C'est Océane. Désolé de te déranger mais… Tu aurais pas une pharmacie dans les environs… Je me suis ouverte la bouche dans le jardin et j'ai besoin d'un pansement pour faire arrêter le sang de couler.

J'attendais appuyé contre sa porte, voir s'il me répondait.


Message posté par : Shaad Skyel
Ouvrir le détail
Shaad Skyel
Appuyer pour fermer
avatar
Shaad
Masculin
Aime : Sa famille.
Déteste : C'est un secret.
Talent : Se mettre les gens à dos <3
Ennemi Naturel : Wolfy ~ Louveteau
Couleur préférée : Noir ~
Expérience : 515

Secret Garden
Rang: Frame/Youngest
Niveau:
7/30  (7/30)
Couronne(s): 15 ¤
le Mar 16 Jan - 5:21
Family Business Part. 1
feat Lilith Ondeflot
Hellcome


Ta sœur avait décidé par te laisser seul une fois avoir pris le poul de ta colère. Une fois seule avec ta conscience, mais surtout ta console, tu commences lentement à te calmer, même si ce qui vient de se passer te reste clairement en travers de la gorge. Mais progresser dans ton jeu te calme, et la satisfaction de te voir réussir te fait relativiser. Tu es fiancé à une inconnue. Certes, cela est assez désagréable au premier abord, mais qui sait, cela pourrait être bénéfique dans le futur... D'une manière ou d'une autre...

Mais tu n'as pas envie de penser à ça ce soir, maintenant que tu ne pouvais plus rien pour... Tu entends d'ailleurs frapper à ta porte au bout de quelques minutes. Curieux, Alice était, et tu ne vois pas qui pourrait venir te voir alors que tu es vraiment pas d'humeur à discuter. Tu écoutes la voix te parler, et il semble donc que ce soit Océane. Well, tu ne vas pas te plaindre, c'est surement la seule personne avec Alice que tu voudrais bien voir ce soir. Elle semble avoir eu des problèmes, et que tu sois la seule personne à qui elle semble vouloir demander de l'aide. Tu hésites un instant à la renvoyer vers ta tante ou Alice, car tu as vraiment pas envie de sortir ce soir, mais après t'être mis un pied au cul mental, tu te décides à aller lui ouvrir. Elle semblait être seule, et effectivement, elle s'était blessée.

- Hmm, je vois ça. Laisse moi une seconde, je vais t'emmener la salle de bain, y'a des trucs pour ça.

Tu prends juste le temps d'enfiler un pull, car de manière générale, il fait assez froid dans le couloir menant à la salle de bain, ne possédant pas de radiateur sur celui-ci, et lui en proposant un à toi.

- Tu risques d'en avoir besoin. Tu lui laisses le temps d'enfiler si elle le souhaite, avant d'enchainer en prenant la route. Mais comment tu t'es fais ça ? ça ne fait pas trop mal ?

Tu fais le guide, alors que tu écoutes les malheurs qui lui sont arrivés depuis tout à l'heure. Le couloir que vous avez pris est comme prévu long et froid, et tu accélères le pas pour rejoindre la salle de bain, où la chaleur du radiateur ne pourra que vous faire du bien. Une fois dans celle-ci, tu lui demandes de fouiller dans le tiroir sous l'évier pour récupérer l'alcool pour désinfecter sa blessure, pendant que tu récupérerais les pansements.

- Bon, tu as trouvé ? Parfait. Tu récupères un bout de coton que tu inhibes d'alcool. Je te préviens, ça va piquer.

Tu tamponnes gentiment le bout de coton contre la plaie d'Océane, espérant que cela ne la dérangerais pas trop . Une fois ceci fini, tu ranges tout ça un peu à la va vite, le temps qu'elle place son pansement. Alors que vous alliez sortir pour retourner vers ta chambre, vous rencontrez ta tante sur la route.

- Ah, vous voilà. Que faites-vous ici ? Elle regarde Océane. Tu t'es blessée ? Est-ce que ça va ? Elle lui laisse le temps de répondre. Bien. Shaad, il va falloir que tu partages ta chambre pour la soirée, les chambres d'amis sont déjà prises.

- Je sais, et je vais dormir avec Alice, elle a accepté de laisser sa chambre.

- En fait, le père de la jeune demoiselle préférerait que tu acceptes d’accueillir Lorélie et Océane, pendant que Calypso dormira avec Alice. Vu que vous entendez bien chacun avec les autres, je suppose que cela ne dérangera pas.


- ...

Tu ne sais pas trop comment réagir au fond. Tu aurais préféré clairement rester avec Alice, même si tu apprécies Océane. La seconde sœur, tu ne l'as connais pas du tout, et la seule fois que tu l'as vu, tu t'es un peu ridiculisé. Vous laissant donc retourner vers ta chambre librement, mais mettant en garde Océane de vouloir ressortir, l'ayant aperçu sortir.

- Les chiens ne seront pas aussi agréable que les poussins...

Après cette explication que tu comprenais pas vraiment, tu ramènes Océane dans la chambre où tu lui proposes de reprendre où elle l'avait laissé, ayant sauvegardé la sienne avant de reprendre la tienne. Pendant que tu lui laisses la manette, pour ta part, tu restes en retrait en pensif par rapport à cette histoire de fiançailles. Celle-ci doivent forcément être soit avec Océane, ou la sœur qui va nous rejoindre un peu plus tard. L'ainée semblant bien trop vieille pour moi, quoique la famille en serait bien capable...

- Dis moi, Océane... Elle est comment ta sœur, pas la grande, mais euh... La benjamine... Enfin Aurélie. Enfin, je crois que c'est ça, non ?

Tu l'as regardes droit dans les yeux, avec un air plus ou moins pitoyable, et inquiet, clairement pas emballé par tout ce qui se passe en ce moment.




Dernière édition par Shaad Skyel le Jeu 25 Jan - 23:46, édité 2 fois




Thank You Adoux <3
Message posté par : Lilith, O. Ondeflot
Ouvrir le détail
Lilith, O. Ondeflot
Appuyer pour fermer
avatar
Lilith
Féminin
Aime : Le plaisir charnel, la liberté
Déteste : L'église (la bâtiment), ses origines
Talent : Chauffer ou refroidir (les personnes)
Ennemi Naturel : Les chastes
Couleur préférée : Violet
Expérience : 794

Secret Garden
Rang: Count/Eldest
Niveau:
10/30  (10/30)
Couronne(s): 55 ¤
le Mer 17 Jan - 11:30
Family Business Part I

ft.

Finalement, Shaad ouvrait la porte. Il semblait être seul dans sa chambre, jouant au même jeu sur lequel en avait commencé la soirée. Je lui hochais la tête quand il me dit rapidement qu'il allait enfiler un truc avant de m'accompagner à la pharmacie.

- Merci.

Il revenait à peine quelques secondes plus tard, me tendant un pull. Je le pris par respect et l’enfila, bien que je n'avais pas spécialement froid. Je fis attention à ne pas le tâcher alors que je l’enfilais, alors qu'on commençait à se diriger vers la pharmacie, alors que mon hôte me demanda comment je m'étais fait cette blessure. D'ailleurs, je me suis retenue de justesse de me remordre les lèvres à ses questions, m'arrêtant avant d'aggraver ma plaie.

- Hé bien… Je… Me suis mordue la lèvre, tout simplement. J'étais sortie dehors me changer les idées, puis je suis tombé sur les poussins dans le jardin. J'ai passé du temps avec et… J'ai fait une inattention perdue dans mes pensées et j'ai fini par me blesser, tout simplement. Rien de grave. Juste une erreur de ma personne sans talent…

Nous arrivions malgré tout très vite dans la salle de bain après avoir traverser le couloir qui était plutôt frisquet, bien que le pull et le fait que je rentre après avoir passé du temps dehors m'a habitué au froid environnant. J'écoutais d'ailleurs Shaad en récupérant sous le lavabo l'alcool désinfectant, que je lui tendais.

- Voila.

Après une petite mise en garde, le jeune blondinet commença à traiter ma blessure, action qui me piquait légèrement. Mais je ne dis rien, j'ai connu pire, bien pire… Le laissant ranger, j'appliquais mon pansement sur ma blessure, avant qu'on sorte de la salle de bain, pour retourner très probablement dans sa chambre. Cependant, sur le chemin, nous fîmes interceptés par cette autre femme, dont je ne savais toujours pas la place dans la maison des Skyel. Elle ne semblait pas être la mère de ce dernier… Mais qui sait, peut-être ? Ma relation avec cette dernière est, après tout, particulière.

- Je vais bien, merci. Shaad à traité la plaie, donc il n'y a aucun soucis, ne vous inquiétez pas.

J'écoutais ensuite la discussion entre les deux. Ils sembleraient qu'on va dormir avec les autres enfants des Skyel. Bien que je me demandais encore pourquoi on dormait ici au lieu de rentrer chez nous ou autres choses. Maintenant que j'y pensais, le patriarche des Skyel parlait d'un événement qui risque de changer à jamais le monde magique. Serait-ce pour cela ? Mais pourquoi m'amener ici au final ? Je m'étais mes idées de côtés alors que j'entendais mon nom et celui de Lorélie ainsi que de Shaad. Ainsi, on allait dormir dans la même chambre, tous les trois. Moi, cela me dérangeait pas en soi mais Shaad lui ne semblait pas trop content. Enfin, je présume que c'est normal, il doit encore digérer ces fiançailles avec Lorélie, très probablement. Nous finirent par reprendre le chemin de la chambre, alors qu'au début de notre déplacement, la femme m'avertis de faire attention aux chiens si jamais j'avais l'idée de ressortir dehors. Elle devait m'avoir vu... Mais qu'avait-elle vu réellement?

- Oui …

Après cette réponse monotone, nous retournèrent enfin dans sa chambre, où Shaad me laissa reprendre la partie que j'avais commencée. En vrai, j'avais pas beaucoup avancé. Tout ce que j'avais pu faire ces quelques pas avant qu'on vienne nous chercher. Bien que cela m'avait laissé le temps de me familiariser avec le jeu, de voir cette incroyable cinématique du début, que j'ai d'ailleurs très résisté à revoir en recommençant une partie, et de vaincre le premier boss avec une musique incroyable. Bref, je l'adorais déjà le jeu.

Après mettre remis de mes émotions sur la cinématique de fin d'intro du jeu, et la mort de celui que je pensais être le protagoniste, Shaad me posa une question sur ma sœur, dans le mauvais nom me fis sourire, alors que je découvrais Vaan et Penelo. J'avais d'ailleurs mis en pose pour me tourner vers lui, alors qu'il me regardait, et qui semblait pas du tout dans son assiette.

- Lorélie, pas Aurélie. Ça vient de Lorelei, le rocher sur le Rhin, le fleuve frontière entre la France et l'Allemagne, ainsi que sa version de la sirène qui existe selon le folklore de ces lieux. Elle est… Hé bien… Tout ce qu'une vraie Ondeflot devrait être. Loyale envers la famille, éduquée, probablement très intelligente, où du moins à un grand nombre de connaissances sur le monde magique, surtout ce qui concerne la politique de ce dernier. Probablement une bonne Mage aussi, et surement une bonne utilisatrice de notre magie familiale. Elle est aussi très attentionnée… Enfin après ça c'est peut-être quelques choses liées qu'à moi. En tout cas avec moi elle l'est… Malgré la distance entre nous deux. Pour résumé, simplement, une femme idéale que tout homme voudrait probablement marier… Car c'est pour ça que tu me poses la question, n'est-ce pas ? Tu te demandes tout ça, car tu as envie d'en savoir plus sur elle avant de la rencontrer ? Enfin je te comprends…  Un peu.

Je reprenais le jeu, remettant ce dernier en route, pour finir la cinématique. Cependant, une dernière parole sortie de mes lèvres, presque inconsciemment.

- En tout cas, c'est probablement la meilleur en termes de compagne… Suivie juste derrière par Calypso… Et moi très très loin derrière… Ce serait une insulte envers une autre famille de me promettre à celle-ci après tout…

Retombant dans le silence, je me renfermais de nouveau dans le silence, me concentrant sur le jeu le temps que je le pouvais encore. A mon avis, on avait au moins une bonne heure ensemble avant que Lorélie arrive. Elle doit être en train de discuter de truc 'd'adulte' avec les autres en bas. Enfin, pas que cela me dérange. Mais ne voulant pas y penser, je change de sujet de conversation.

- Dis-moi, tu as joué combien d'heures déjà à celui-ci ?


Message posté par : Shaad Skyel
Ouvrir le détail
Shaad Skyel
Appuyer pour fermer
avatar
Shaad
Masculin
Aime : Sa famille.
Déteste : C'est un secret.
Talent : Se mettre les gens à dos <3
Ennemi Naturel : Wolfy ~ Louveteau
Couleur préférée : Noir ~
Expérience : 515

Secret Garden
Rang: Frame/Youngest
Niveau:
7/30  (7/30)
Couronne(s): 15 ¤
le Ven 26 Jan - 10:50
Family Business Part. 1
feat Lilith Ondeflot
First Night



Elle te fait une véritable remise à niveau sur le prénom de sa sœur, Lorélie, pour que tu comprennes bien d'où il vient et pourquoi celui-ci. Mouais, ce n'est pas ça qui va t'aider à te le rappeler, mais une chose te dit que tu ne l'oubliera plus. D’ailleurs, Océane n'hésite clairement pas à sauter les deux pieds dans le plat. "Femme idéale pour tout homme", ça sonne beaucoup trop comme un mariage pour ce que tu peux tolérer pour l'instant.

- Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah, tais-toi, n'en dis pas plus, s'il te plait, c'est horrible. Je ne veux pas me marier avec ta sœur ! Je suis trop jeune ! Et je la connais pas !

Tu te roules comme un excité sur ton lit, complètement terrorisé par cette perspective, même si par on ne sait quel miracle, tu arrives à entendre ce qu'elle dit par la suite, et qu'en gros, tu as chopé le jackpot entre les trois. Well, ça te fais une belle jambe pour l'instant mais tu peux au moins te sentir "soulagé". Néanmoins, tu t'arrêtes immédiatement quand elle en vient à se comparer à ses sœurs. Elle se sent complètement inférieur. Ridicule.

- Tu aimes les jeux vidéos, donc franchement, si un garçon ne t'apprécie pas alors que tu aimes les jeux vidéos, c'est qu'un con !

Il t'en faut si peu pour être heureux, ou en tout cas de changer les idées de ton amie d'un soir, car il faut croire qu'elle était tout aussi déprimé que toi, mais il ne semble pas pour les mêmes raisons. Tu comprends pas vraiment ce qui pourrait la déranger, et tu n'es pas vraiment dans l'idée de remonter le moral de qui que ce soit, le tien étant déjà pas forcément super haut. Tu es donc ravis qu'elle mette en avant le jeu auquel elle joue.

- Moi ? J'ai déjà une trentaine d'heure dessus, je suis arrivé à un moment charnière de l'histoire, mais je ne veux pas te spoiler, donc je vais te laisser jouer toute seule, et si jamais tu as besoin d'aide, je t'aiderais.

Tu l'as laisse donc jouer tranquillement, en attendant de lui venir en aide si jamais elle a besoin de toi. Au bout de longues minutes, surement une heure, tu commences à moitié à t'endormir sur ton lit, tu entends du bruit arrivé depuis le couloir. Ta tante qui vient d'arriver, avec deux matelas.

- Me revoilà, désolé de vous déranger. Elle entre et pose les matelas au sol, avant de se tourner vers toi. Shaad, viens avec moi chercher des couvertures et oreillers s'il te plait.

Tu l'accompagnes sans broncher, avec une mine dépitée, et elle la remarque sans trop de difficulté.

- Je sais que ce n'est pas facile à vivre mon grand, que l'on ne t'a pas prévenu avant, mais c'est ainsi que marche les affaires familiales, sacrifier une partie de soi, pour le bien de la famille, tu comprendras avec le temps.

Elle pose sa main sur ta tête et tente de te remonter le moral en t'ébouriffant et maladroitement te faire un câlin. Mais rien n'y fait, et tu continues à déprimer. Ce n'est pas un câlin qui allait te sortir de la merde dans laquelle on t'a foutu, et donc tu à faire bêtement ce que te demandes ta tante, sans autres mots, récupérant ce qu'il restait à prendre dans la penderie pour retourner à ta chambre. Le retour se fit dans le silence complet, et une fois dans ta chambre, tu remarquas immédiatement la présence de Lorélie. Ce qui se figea sur place et te traversa d'un frisson terrible. Tu entras dans ta chambre, posa tout les oreillers par terre, et te posa immédiatement dans ton lit, n'osant pas croiser le regard de Lorélie, et cherchant desespérement de l'aide dans celui de ta tante, qui malheureusement était trop préoccupé à preparer les lits pour les jeunes filles.

- Bon, et bien ça c'est fait. J'espère que vous ne serez pas trop mal installé sur ceux-ci, normalement non, mais on ne sait jamais. Passez une bonne nuit, et à demain.

Si jamais il y a un lendemain.





Thank You Adoux <3
Message posté par : Lilith, O. Ondeflot
Ouvrir le détail
Lilith, O. Ondeflot
Appuyer pour fermer
avatar
Lilith
Féminin
Aime : Le plaisir charnel, la liberté
Déteste : L'église (la bâtiment), ses origines
Talent : Chauffer ou refroidir (les personnes)
Ennemi Naturel : Les chastes
Couleur préférée : Violet
Expérience : 794

Secret Garden
Rang: Count/Eldest
Niveau:
10/30  (10/30)
Couronne(s): 55 ¤
le Sam 27 Jan - 14:04
Family Business Part I

ft.

Pendant que j'expliquais tout cela, à moitié concentré sur le jeu que j'avais devant mes yeux, Shaad semblait être autant excité que mortifié par l'idée de lien d'union entre lui et Lorélie. Je me mets bien à sa place, moi aussi j'aurais pas apprécié qu'on me colle une inconnue dans mon avenir, sans qu'on me demande mon autorisation… Ils ont déjà trop fait de choses sans mon autorisation après tout…

Cependant, la phrase qui suivi me fit arrêter quelques instants le jeu, ne bougeant plus sur l'écran. Il venait de dire qu'un garçon qui m'appréciait pas était qu'un con… Mais ce court arrêt se dissipa aussitôt alors que je reprenais le jeu. Peut-être qu'il avait raison, mais au final, est-ce que ça m'intéressait réellement qu'une personne m'apprécie ? Peut-être qu'une fille de mon âge rêve encore du prince charmant, mais il y à bien longtemps que je n'y crois plus.

Enfin, j'étais contente quand il passait la discussion sur le jeu, et qu'il était déjà beaucoup plus avancé. Trente heures de jeu… Il devait être vers la moitié du jeu environ. Malheureusement, je ne pourrais jamais finir ce jeu chez lui… Et je devrais donc attendre impatiemment qu'il sorte en Europe… Ça va être un enfer de l'attendre maintenant que je l'ai touché.

Le reste du temps, le silence étant présent, moi perdue dans le jeu, avançant dans celui-ci, et mon hôte probablement soit en train de me regarder, soit de réfléchir sur sa soirée, ou peut-être qu'il c'est endormi à force de rien faire. J'étais tellement prise dans le jeu cependant que je ne souhaitais pas m'en décrocher, profitant de chaque minute comme je le pouvais. Mais un bruit venant de l'extérieur m'interpella, et mettant pause pour regarder ce qui se passait, je voyais la tante de Shaad arrivé avec des matelas, qu'elle posa au sol tout en demandant à ce dernier de venir l'aider pour ramener les dernières affaires qu'ils faillaient pour monter les lits. N'étant pas demandé, je me replongeais dans le jeu, avant de sentir une main mon crâne, me caressant ma chevelure. Je me retournais pour voir Lorélie dans la chambre de Shaad… C'est vrai que Lorélie va aussi dormir ici… Probablement pour renforcer le lien entre les deux promis. Assise derrière moi, elle faisait glisser ses doigts rapidement dans ma chevelure alors qu'elle entamait la discussion.

- Je ne pensais pas que tu étais si audacieuse Océane. Passer toute ta soirée dans la chambre de Shaad… Je suis sûre que même Calypso n'aurait pas ce cran.

Posant la manette au sol, je me retournais entièrement vers elle, tout en balbutiant une phrase, surprise par les paroles de ma grande sœur.

- Mais...Non...Je… Euh…

Celle dernière rigola tout simplement, avant de prendre mes joues dans ces mains, posant son regard bleuté dans le mien, souriant de plus belle.

- Je plaisantais Océane. Je sais bien que tu avais aucune attention… Si ce n'est jouant à la console toute la soirée. Vraiment, j'ai mal à comprendre ce que vous trouvé amusant dans cette machine… Mais c'est peut-être parce que j'ai un mal fou à comprendre comment fonctionne ces dernières que je ne peux pas les apprécier… Oh, je sais ! C'est la console de Shaad… Donc peut-être que je pourrais lui demander de m'apprendre… Il n'a pas l'air de vraiment m'apprécier… Donc en premier contact pour qu'on apprenne à se connaître, sa pourrait-être pas mal ! Qu'en penses-tu Océane ?

- Je…Sais pas grande sœur… C'est pas mon fiancé après tout.

En réponse, elle me pinçait les joues de façon attentionnées.

- Tu es censé m'aider là… Tu as passé plus de temps avec lui que n'importe quel autre membre de la famille. Mais nul besoin de courir… Nous avons quelques années pour apprendre à nous connaître, et désormais que nous lié, il est pas inconcevable de penser que nos parents vont arranger moult rencontres entre nous… Surtout à la Tour de l'Horloge, une fois qu'on y sera.


Je me dégageais de l'emprise de ma sœur en faisant une petite moue, retournant dans le jeu vidéo.

- Tu as qu'à lui demander… Lui aussi voulait apprendre de toi après tout. Et j'ai autre chose à faire qu'expliquer à l'un et l'autre comment son opposé est alors que vous pouvez le faire ici et maintenant.

Je l'entendais se relever derrière moi, me caressant la tête une dernière fois.

- Ne fais pas la tête voyons, tu es hideuse quand tu le fais. Un sourire te va bien mieux… Oh, à moins que tu sois amoureuse de Shaad, et que tu sois jalouse de moi ? Désolée petite sœur…

- Arrête de dire des âneries !

Je l'entendais encore rigoler, probablement car j'étais encore tombé dans son piège.

- Décidément petite sœur, il va falloir que tu apprennes à sentir quand les personnes te taquinent. Tu tombes facilement dans leurs griffes ainsi… Enfin dans celle de Calypso et les miennes je veux dire.

Je me contentais de rester concentrer sur le jeu sans lui répondre, alors qu'encore un autre son vint à mes oreilles. Tournant un regard rapide, je voyais Shaad qui venait de rentrer dans sa chambre et qui sans attendre, allait se réfugier dans son lit, sans même lui adresser un regard… Un petit coup d'oeil vers ma sœur, et je voyais qu'elle-même hésitait très sérieusement, et n'osait pas garder son regard sur lui trop longtemps. Bien sûr, quand c'était moi, sa mignonne petite sœur d'après ces dires, elle n'avait pas peur, mais dès qu'il s'agissait d'un inconnu, elle était beaucoup plus réservée. Un silence tomba donc sur la chambre, brisé seulement par les bruits de la télé et ceux de la femme qui faisait les lits, qui fini d'ailleurs par sortir de la chambre, nous laissant tous les trois ensembles, dans cette situation pénible… Ça va être une longue nuit ainsi… L'heureuse élue se mit à son tour dans un lit, sans un mot, ne sachant sûrement pas quoi faire, ou peut-être trop timide pour le faire d'elle-même. Je fini par soupirer, et pour ne pas empêcher les deux autres de dormir, j’éteignais la console pour aller me coucher dans le dernier lit… Vivement que je m'endorme au plus vite, que ce malaise passe… Je lâchais rapidement un bonne nuit, ne sachant pas si un des deux allait me répondre…

Mais une chose était sûre… Cette nuit, mon meurtre hanta mes rêves.


Message posté par : Contenu sponsorisé
Ouvrir le détail
Contenu sponsorisé
Appuyer pour fermer

Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant

- Sujets similaires

 

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum