Fate/Prisma War
YO-RO-KO-BE PROTAGONIST

Bienvenu(e) sur le charmant forum de Gudako Fate/Prisma War.

Si tu n'es pas inscrit, je t'invite à venir lécher les pieds de Gudako parmi nous. On est gentil, c'est promis !

Est-ce que ton servant d'amour est disponible ? Gudako sait. Répète Gudako trois fois devant ton écran et ta réponse sera .
Est-ce que ton avatar préféré n'a pas été volé par un vilain d'Ouroboros ? Cette fois-ci, c'est à Arya qu'il faut demander. Mais il est fort possible qu'elle finisse par t'envoyer ce livre-ci à la figure.

Tu es déjà membre ? Mais qu'est-ce que tu fais encore là, alors ? On t'attend !

>> [Etats-Unis - Mission Rang E] Et les enchères montent [ft. Shaad]

Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Message posté par : Arya L. Dehaene
Ouvrir le détail
Arya L. Dehaene
Appuyer pour fermer
avatar
Arya
Féminin
Aime : Manger, les noisettes, lire, dormir, manger
Déteste : Le reste
Talent : A un avenir certain dans la vente
Ennemi Naturel : Libra
Couleur préférée : Pourpre, Or, Noir
Expérience : 765

Secret Garden
Rang: Cause/Open
Niveau:
10/30  (10/30)
Couronne(s): 20 ¤
le Mer 29 Nov - 19:23



Parions de la money



PARTICIPANTS96 & Shaad
Résumé • Cinq minutes avant la fin.



Bidding

Que tu prépares tes plans des mois à l'avance pour gambader une journée dehors, c'est une habitude. Qu'on te quémande de sortir et d'aller aux États-Unis, première et choquante nouvelle. Tu ne t'es pas faite prier plus longtemps, et tu as préparé tes bagages dans la foulée, pendant que tu lisais l'ordre de mission. Des enchères ? On ne fait pas que te soudoyer de sortir, on te donne en plus du travail qui est largement dans tes cordes ! Et, sans se mentir, tu adores jeter l'argent qu'on te donne par les fenêtres. Tu es certaine que ce ne sont pas des vrais catalyseurs, puisque l'enchère n'est pas réservée aux mages. Mais tu es aussi d'accord avec le fait qu'il faille vérifier, au cas où. Quitte à balancer le fric. Tu fais également signe à un membre de ta division de t'accompagner. Par simple précaution.

C'est la veille des dites enchères que tu arrives sur les lieux. Tu t'installes dans un hôtel proche de la salle dans laquelle la grande enseigne Christie's fera sa vente le lendemain, à New-York. Tu n'as, en effet, que peu de temps afin de trouver une tenue convenable ainsi que de vérifier les fonds auxquels tu as le droit. C'est moins que ton argent personnel, mais tu ne penses pas que l'affaire te passera sous le nez. Avec un peu de chance, les reliques passeront à la fin, et plus personne n'aura d'argent à ce moment.

C'est donc habillée d'un pantalon, d'une veste ouverte noirs et d'un haut blanc volant et tu te rends sur les lieux. Tu as opté également pour une chevelure longue, lisse et brune, afin de te fondre le plus possible dans la masse. Seuls tes habituels gants ainsi que tes cicatrices dénotent, puisque ta nourriture et ton livre sont dans un sac. Et tu t'en fiches. Une fois à l'intérieur, tous auront oublié pour se concentrer sur les ventes du jour. Tu prends le temps de lire le programme afin de vérifier où se situent les lots qui t'intéressent. Et une grimace se pointe. Juste après la pause. Ce n'est pas vraiment le moment idéal, bien au contraire. Tant pis, tu devras faire avec. Tu expliques à ton accompagnateur de se poster à l'arrière de la salle et de surveiller si jamais il y a un problème. Qu'il te mette dans son champ de vision, et tu lui montres un signe que tu feras si quelque chose ne va pas. Une tape dans le dos de l'homme, et tu continues ton chemin.

Téléphone à la main, tu attrapes la pancarte numérotée qui t'est réservée et tu vérifies à nouveau les fonds en te disant que tu vas peut-être devoir mettre un peu de ta poche. Tu appelles le quartier général en précisant simplement que tu allais potentiellement dépasser le budget, mais que tu donnerais les détails plus tard, sans trop t'avancer.

Ce n'est qu'une fois assise, après avoir croisé les jambes que tu te mets à observer les alentours et à jauger tes adversaires. Qui ne semblent pas spécialement effrayants. Jusqu'à ce que tu aies un hoquet de surprise une fois que tu pivotes à gauche. Tu ne t'attendais pas du tout à le voir, et encore moins ici. Mélancolie saurait-elle quelque chose ? Tu n'as pourtant jamais montré cette photo à qui que ce soit. La main sur la poitrine, tu souffles un coup pour te remettre de la peur que tu as eue sur l'instant. La dernière chose que tu pensais trouver ici, c'est bien un visage familier. Tu attends d'être remise de tes émotions avant de lui sourire.  
❝ ▬ Eh bien, bonjour, Shaad. Nous ne pensions pas vous voir en ces lieux. Le destin nous est donc favorable. ❞

S'il avait eu vent de la rumeur sur cette vente, il est tout à fait normal qu'il soit là. Tu te mords la langue. Tu ne dois pas trop en dire. Tu fais tourner dans tes mains la petite affiche sur laquelle est écrit un "96". Dans les faits, tu n'es pas si nerveuse. Tu regardes juste autour de toi à nouveau pour continuer de voir les autres participants, avant de recevoir un appel. Ton sourire s'estompe en voyant le numéro, mais tu le reprends devant le Skyel, puis tu décroches.
❝ ▬ Excusez-nous. Oui ? … Non. … Oui, c'est ça. … Non, pas de soucis. … Hm. ❞
Et tu raccroches. Tu ne veux pas qu'on te surprotège non plus. Il y a d'autres moyens de se défendre que le combat direct. Cinq minutes avant le début des enchères. C'est plus que suffisant pour parler.
❝ ▬ Si nous avions su, nous vous aurions amené un cadeau de chez nous. ❞



(c) By Halloween










Message posté par : Shaad Skyel
Ouvrir le détail
Shaad Skyel
Appuyer pour fermer
avatar
Shaad
Masculin
Aime : Sa famille.
Déteste : C'est un secret.
Talent : Se mettre les gens à dos <3
Ennemi Naturel : Wolfy ~ Louveteau
Couleur préférée : Noir ~
Expérience : 515

Secret Garden
Rang: Frame/Youngest
Niveau:
7/30  (7/30)
Couronne(s): 15 ¤
le Jeu 30 Nov - 14:48
Et les enchères montent
feat. Arya L Dehaene
Bonded by fate.


Qu'est ce qu'ils ne faut pas faire pour les siens. Cela faisait des semaines que tes oncles et ta tante te bourrinent le crâne pour cette michu enchère. "Si toi tu n'y vas pas, personne ne prendre plus jamais au sérieux.". Voilà la raison pour laquelle il souhaitait que je m'y rende... Ce n'est même pas une vraie raison ! Ta soeur et toi avaient été harcelé pour que vous vous y rendiez, et comme d'habitude, c'est toi qui aura craqué le premier. Tu es clairement celui qui a le moins de volonté des deux, et au fond, ça te plaisait de sortir pour aller à New-York, la ville qui ne dort jamais. Et puis tout te doute fortement que la première idée qu'à eu ta tante lorsqu'elle t'a forcée à l'accepter dans ton voyage, c'était pas ce fameux catalyseur, hein. Ce qu'elle souhaite est clairement moins glorieux, mais néanmoins, tu es content de l'avoir avec toi durant ce voyage, cela te fera de la compagnie et surtout, une garde du corps de poids si jamais d'autres familles tentaient de vous reprendre ce qui vous revient de droit.

Vous êtes arrivés qu'un ou deux jours avant le début des enchères, et en avait profité pour visiter la ville. Enfin, tu en avais profité. Ta tante elle avait clairement dépassé les bornes. Vous aviez pris une chambre d'hotel pour deux, elle n'y a pas passé une minute, hormis ce dernier jour, où elle a demandé à "faire une sieste" pour être prête pour ce soir. Sérieusement quoi...

Et vous voici ce soir. Vous étiez devant l'entrée de bâtiment qui annoncé en grande pompe ce qui allait se passer ce soir, et ce qui sera l'offre star de la soirée. Très bien. C'est génial, ça va nous faciliter la tâche tout ça. Néanmoins, la famille est venue en nombre ce soir, et tu as fais en sorte que quelques membres de la famille basée ici à New-York viennent, mais sous des pseudonymes, pour éviter de trop attirer l'attention lorsque la vente intéressante commencera. Il faut penser à tout des fois.

Vous entrez dans la salle, et immédatement après, Morgane te demande de continuer sans elle. Elle a une affaire urgente à règler aux toilettes. Tu l'as laisse faire, que veux-tu dire ? Tu en arrives à un point que tu ne sais même plus quoi penser de ta tante. Mais pas le temps de tergiverser, et te voilà en route pour prendre place à la chaise "95". Tu t'éxecutes dans le calme, et une fois assis, tu en profites pour observer autour de toi, et t'assurer que tout les Skyel que tu avais demandé sont là. Un ou deux semblent être retardataire, et tu scrutes finalement l'entrée pour t'assurer de leur arrivée. Pourtant... Pourtant...

- Qu'est-ce que...?!

Tu écarquilles les yeux, à tels points que tu as l'impression qu'ils vont jaillir des tes orbites et s'approcher eux-même de la personne que tu scrutes pour s'assurer que c'est bien elle. Mais oui, c'est bien elle. Tu ne connais personne d'autres avec des cicatrices aussi "personnelle" sur le visage. Et après avoir eu la certitude que c'était elle, tu te retournes, et cache stupidement ta tête pour éviter qu'elle te remarque. Pourtant, elle s'approche, s'approche, s'approche, jusqu'à poser ses fesses juste à coté de moi. Dans ta tête, tu prends clairement une attitude complètement blasée. COMME PAR HASARD. Tu prends très furtivement le temps de regarder sa pancarte et voit bien le chiffre "96". Eh merde. Bon bah quitte à être dans la mouise...

- Bonjour Mary. Comment allez-vous ?

Tu l'as prend par surprise, ce qui toi même te surprends, tu l'as toujours pensé complètement stoïque et incapable d'être prise au dépourvu, théorie erronée. Tu l'as laisse reprendre son souffle avant qu'elle ne te salue à son tour.

- Eh bien oui, il faut croire que le destin fais bien les choses... Que faites-vous ici ? C'est bien le dernier endroit où j'aurais imaginé vous rencontrer. Vous me suivez ?

Cette dernier question est bien évidemment sur le ton de l'humour. Mais au fond de toi, tu rigoles pas. Mais alors PAS DU TOUT.  Tu n'es pas seul cette fois, et tu ne pourras acheter le silence ou leur envie de s'immiscer dans cette discussion comme avec tes petits frères. Ta tante... OH MON DIEU, Morgane. Tu attrapes ton téléphone et envois à la vitesse de la lumière un SMS à ta tante, la prévenant de ne pas revenir, et de rester en arrière. Tu crains le pire si elle s'approche de vous, et pas forcément de la manière dont vous l'imaginez.

- Oh vous savez, je ne savais pas que vous alliez être là, donc je n'ai rien pour vous moi non plus, donc pas la peine de vous excusez pour si peu.  Vous êtes en ville depuis combien de temps ?




Thank You Adoux <3
Message posté par : Arya L. Dehaene
Ouvrir le détail
Arya L. Dehaene
Appuyer pour fermer
avatar
Arya
Féminin
Aime : Manger, les noisettes, lire, dormir, manger
Déteste : Le reste
Talent : A un avenir certain dans la vente
Ennemi Naturel : Libra
Couleur préférée : Pourpre, Or, Noir
Expérience : 765

Secret Garden
Rang: Cause/Open
Niveau:
10/30  (10/30)
Couronne(s): 20 ¤
le Jeu 30 Nov - 23:27



Parions de la money



PARTICIPANTS96 & 95
Résumé • Certaines personnes obstinées #52.



Bidding

❝ ▬ Bien sur que nous vous suivons. Vous êtes notre proie préférée ces derniers temps ! ❞

Tu ris de la situation, bien qu'au fond de toi tu aies simplement envie de partir d'ici. Cependant, les ordres sont les ordres, et surtout, pour une fois qu'on t'envoie à l'extérieur, si tu oses dire que 'non merci, aujourd'hui j'avais piscine', tu ne reverras plus jamais le ciel avant des années. De ton fameux tic, tu tapotes ton doigt contre ta pancarte. La patience n'a jamais vraiment été ton fort, et pourtant, tu rêves que ces enchères commencent au plus vite, afin d'écourter la situation et de reprendre ton rôle. Tu n'oublies pas non plus que tu as embarqué un complice pour tuer si jamais la situation se complique – notamment si tu n'arrives pas à avoir au moins un des objets désiré par ta chef. Le gros doute qui s'impose à ton esprit, c'est si l'héritier Skyel est venu seul. Probablement pas. Mais tu n'as aucune preuve de ce que tu avances. Et si tu fais tuer l'un d'eux par mégarde, ça risque de te coûter bien plus cher que l'achat en lui-même.
❝ ▬ Pour tout vous dire, c'est une connaissance à nous qui était intéressée par certains objets de cette vente qui nous a mandatée afin d'y assister, puisqu'elle ne pouvait pas venir en personne. Son argument était que les ventes de Christie's sont toujours un franc succès. ❞
Afin d'appuyer tes paroles, tu prends le programme des ventes et tu lui indiques une petite perle, visiblement en jade.
❝ ▬ Il semblerait que cette perle soit celle donnée par Amaterasu aux empereurs japonais. Apparemment, ils sont au Trésor Impérial Japonais, mais notre connaissance est prête à essayer. Nous pensons qu'il s'agit d'argent gâché pour un faux, mais tant pis. ❞
Tu hausses les épaules en rougissant un peu, réalisant que tu t'es laissée emporter par ta soif de connaissances que tu fais partager. Tu fouilles rapidement dans ton sac afin de voir s'il n'y a pas quelque chose que tu pourrais lui donner, sans succès. En compensation, tu attrapes sa main et tu y déposes une noisette en même temps que tu te décides d'en prendre une. Également en même temps que le commissaire-priseur arrive. Tu l'écoutes d'une oreille présenter la vente alors que ta tête est toujours tournée vers Shaad.
❝ ▬ Nous sommes ici depuis hier soir, et nous repartons demain après-midi. Si nous sommes toujours en de bons termes après cette vente, je vous propose de sortir un peu, qu'en dites-vous ? À moins que vous ne soyez un habitué de ce genre de choses, et que vous êtes persuadé que nous ne nous reverrons plus à cause d'une dispute aux enchères ? ❞
Tu te retournes lorsque les objets sont présentés, les observant tous un à un et estimant leur valeur réelle et magique à tes yeux. Ton sourire s'élargit légèrement. Tu as hâte de voir ce que les civils sont prêts à dépenser pour des – soit-disant – reliques. Et le jeu commence.

De temps à autres, lorsque tu vois que plusieurs personnes sont sur le coup, tu enchéris une ou deux fois avant de laisser tomber. Après deux affaires comme ça, tu as sorti un stylo de ton sac afin de rayer ce que tu n'as pas eu sur le programme. Quitte à être ici, tu en profites pour te faire plaisir et tenter certaines choses, quitte à dépenser ton argent à toi. Sans pour autant t'y accrocher. Car ça n'a pas tant attiré ton attention que ça au final. Mais tu observes qui mise. Tu écoutes les numéros. Tu connais celui de ton garde du corps, qui joue également de temps à autres. Ton regard se fait acéré envers ceux qui n'essaient même pas, et qui ne sont là que pour regarder.

Pauvres choses qui ont peur de se ruiner. Qu'elles s'en aillent et laissent la place aux vrais joueurs. Comme ce numéro 52.
❝ ▬ Ah la la... Cet homme a l'air de vouloir tout rafler. Il y a de la concurrence, cher ami. ❞



(c) By Halloween










Message posté par : Shaad Skyel
Ouvrir le détail
Shaad Skyel
Appuyer pour fermer
avatar
Shaad
Masculin
Aime : Sa famille.
Déteste : C'est un secret.
Talent : Se mettre les gens à dos <3
Ennemi Naturel : Wolfy ~ Louveteau
Couleur préférée : Noir ~
Expérience : 515

Secret Garden
Rang: Frame/Youngest
Niveau:
7/30  (7/30)
Couronne(s): 15 ¤
le Dim 3 Déc - 0:17
Pas d'quoi s'friter
feat. Arya L Dehaene
Go out or Go home ?



Malgré ses "agréables" paroles, tu savais que quelque chose n'allait pas. Et tu feintes aussi bien qu'elle le bien être de vos retrouvailles non voulues. Non pas que la retrouver te dérange plus que ça, au contraire, mais pas dans ces circonstances. Tu n'étais pas là pour le plaisir, donc tu voyais difficilement comme cela allait pouvoir bien se finir si jamais toute tes craintes sur elle était fondée. Si jamais elle était d'Ouroboros comme tu l'imaginais, cela pouvait difficilement bien se finir. Tu réfléchis à toute les possibilités qui pourrait exister,mais pas une seule ne peux te safisfaire. Si elle était de l'Association encore, cela pourrait passer, mais ce n'est pas le cas. Tu n'en as aucune certitude, mais tu n'es pas idiot.

Elle te raconte la raison de sa venue. Une connaissance qui ne pouvait pas se déplacer ? Ben voyons. Sans vouloir mal présumer de Mary, difficile de l'imaginer comme une personne faisant les choses pour les autres. Ou alors sous la contrainte. Mais là encore, si tes suspicions sur elles sont exacte, difficile de croire qu'elle se ferait manipuler, donc elle était, en tout cas tu le penses, ici de son plein gré. Était-ce un mensonge éhonté, ou avait-il une part de mystère en dessous de tout ça ? A toi de le découvrir.

- Hé bien, n'avait-elle pas le courage de venir par elle même ? Je suis surprise que vous ayez fait tout ce chemin pour cette personne. Vous devez énormément l'apprécier pour avoir pris autant de votre temps pour ceci.

Les enchères commencent, mais tu n'es pas là pour toute ces babioles. Ce qui ne semble pas le cas de ta convive, semblant se passionnant sur chaque chose qui est proposait. Était-elle férue d'histoire ? Il semblerait, elle te fait la description de ce qui pourrait être un catalyseur intéressant pour un Servant, si cela n'étais pas une contrefaçon, selon ses dires.

- Vous semblez être calé en objet historique, vous avez fait des études dans ce domaine ? Personnellement, je ne suis ici que pour une raison, et je n'ai pas l'intention de dépenser trop d'argent avant d'avoir obtenu ce que je souhaite. Et puis, il faut bien qu'il me reste quelques piécettes pour que je puisse vous sortir et qu'on puisse passer une agréable soirée ensemble... Mais vous êtes seule cette fois-ci de nouveaux ? Je doute qu'on en arrive à se disputer, à moins que vous n'ayez des yeux sur la même chose que nous, là, il faudra qu'on trouve un terrain d'entente...


Tu regardes autour de toi, mais il te semble ne pas l'avoir vu entrer seul, un homme était avec elle. Tu ne souviens plus qui c'était, mais il faudra que tu n'oublies pas cette information quand tu sortiras surement avec elle plus tard. Pour le moment, tu essayes de te concentrer sur les enchères, même si il y a de grandes chances que l'objet de tes convoitises sera le "Main-Event" de la soirée. Tu réponds à quelques messages de ta tante qui semble avoir découvert le poteau rose. Elle t'harcèle de message et de questions plutôt indiscrète et surtout concernant la jeune femme à coté de toi, ayant évidemment sentie à son tour la mana qu'elle émane. Tu l'as rassures rapidement, et lui assures que tout est sous contrôle, tu réussiras à obtenir ce que tu es venu chercher.

- De la concurrence ? Surement, mais je doute que cette homme ait de l'argent infini, nous ne sommes pas dans un jeu vidéo. Laissons perdre son argent. Désolé si ma frivolité vous dérange, mais je suis pas intéressé par tout ce que nous propose cette vente pour l'instant, donc je ne perds pas de temps, j'espère que vous comprenez.





Dernière édition par Shaad Skyel le Lun 22 Jan - 2:34, édité 2 fois




Thank You Adoux <3
Message posté par : Arya L. Dehaene
Ouvrir le détail
Arya L. Dehaene
Appuyer pour fermer
avatar
Arya
Féminin
Aime : Manger, les noisettes, lire, dormir, manger
Déteste : Le reste
Talent : A un avenir certain dans la vente
Ennemi Naturel : Libra
Couleur préférée : Pourpre, Or, Noir
Expérience : 765

Secret Garden
Rang: Cause/Open
Niveau:
10/30  (10/30)
Couronne(s): 20 ¤
le Dim 7 Jan - 13:26



Parions de la money



PARTICIPANTS96 & 95
Résumé • Ce que vous désirez.



Bidding

❝ ▬ Cela vous surprend, n'est-ce pas ? Ce n'est pas étonnant. Cela nous surprendrait aussi si la situation était inversée. Mais pour tout vous dire, Shaad, c'est notre métier, c'est pour cela que nous sommes forcément renseignée sur tout ce qui est à vendre. Nous venons pour le compte de clients qui ne peuvent pas se déplacer, pour des raisons qui ne regardent personne. Nous avons une bonne commission sur les produits gagnés et le voyage nous est généralement offert. Pour continuer de vous répondre, non, nous ne sommes pas seule, puisque nous avons un collègue qui est venu avec nous, et avec qui nous avons partagé le catalogue en deux pour plus de facilités – même si chacun d'entre nous surveille l'autre et est prêt à l'aider au cas ou. Donc non, nous ne sommes pas seule, mais oui, ce n'est pas contraignant. Mais dites nous ce qui vous fait envie dans cette vente. Il y a peu de chances que nous soyons venus pour la même chose de toute façon. ❞

Tu vois sur ton téléphone que ton fameux collègue te harcèle plus ou moins pour savoir s'il doit intervenir. Tu changes la langue de ton mobile par l'arabe avant de lui répondre dans cette même langue qu'il n'y a pas besoin de s'en faire pour l'instant. Dissimuler la vérité dans le mensonge et cacher le mensonge dans la vérité, c'est ce que tu fais tous les jours. Donc tu sauras rebondir, quoi qu'il arrive. Aucune erreur n'est permise.
❝ ▬ Un jeu vidéo vous dites ? Non, bien sûr que nous n'y sommes pas. Mais certaines personnes ont sûrement plus d'argent que vous ne le pensez. Nous avons été plusieurs fois surprise, lors d'autres ventes, de voir à quel point des hommes qui semblaient renfermés sur eux-mêmes et totalement avares de leur argent ont tout dépensé pour un seul objet. Vous pouvez être sûr de vos moyens, mais eux aussi le sont vis à vis des leurs. Ce n'est qu'un concours de « qui en a le plus » dans tous les cas. Donc il suffit de savoir jouer, comme dans un jeu – pas forcément vidéo, cependant. Ce n'est pas une question d'intérêt ou de temps. Mais de ruse, cher ami. ❞
De ton côté, tu continues de miser selon un certain pattern facile à distinguer. Les débutants tomberont forcément dans le panneau, les avertis iront plus se méfier. Tu sais comment ça marche. Et si jamais, par erreur, tu obtiens quelque chose, tant pis. Tu l’achèteras avec ton argent. Ce n'est pas comme si tu en manquais. La fortune des Skyel est quelque chose. Mais la tienne aussi. Bien que jamais tu ne dévoileras le chiffre exact, ni la façon d'obtenir tout cet argent. A l'inverse, ton support derrière toi mise de façon un peu aléatoire, ce qui le rend plus difficile à comprendre. Ça t'arrange bien. C'est quelqu'un qui écoute bien tes conseils à ta division. Tu lui donneras une noisette, dans l'avion.

Plutôt que de retourner éternellement fouiller dans ton sac, tu prends le sachet de noisettes sur tes genoux et tu grignotes quand tu n'es pas intéressée par quelque chose. Tu invites également Shaad à se servir s'il le désire. Jusqu'à ce que l'entract arrive. À ce moment, tu as obtenu une sculpture de Guidi – apparemment l'originale. Celle d'Andromède et du monstre marin. Que tu exposeras sûrement fièrement dans ta chambre. Tu te lèves en t'étirant et tu rassembles tes affaires. Marcher un peu ne te fera pas de mal. Naturellement, tu tends ta main au Skyel.
❝ ▬ Nous vous offrons un café ou autre chose en attendant la reprise ? Bien que ce ne soit pas long, autant profiter de ce moment pour se détendre un peu.  ❞



(c) By Halloween










Message posté par : Shaad Skyel
Ouvrir le détail
Shaad Skyel
Appuyer pour fermer
avatar
Shaad
Masculin
Aime : Sa famille.
Déteste : C'est un secret.
Talent : Se mettre les gens à dos <3
Ennemi Naturel : Wolfy ~ Louveteau
Couleur préférée : Noir ~
Expérience : 515

Secret Garden
Rang: Frame/Youngest
Niveau:
7/30  (7/30)
Couronne(s): 15 ¤
le Jeu 25 Jan - 2:53
Et les enchères montent
feat. Arya L Dehaene
Bonded by interest.


Son métier ? Bien sur. Comme si tu allais croire ça. Mentir est un talent. Un talent que tu connais bien et que tu peux avec plus ou moins de facilité pour découvrir ceux des gens qui te tournent autour. Néanmoins, hormis une rencontre dans un fast-food, tu ne peux pas vraiment dire que tu connais ta jeune amie. Enfin jeune, tu ne sais même pas son âge. Tu ne sais rien sur elle, et au fond ça t'agace un peu. Il allait falloir changer ça, et pourquoi pas aujourd'hui dans la soirée. Tu l'écoutes sans l'arrêter, et imprime le maximum d'information que tu peux emmagasiner sur elle. Il y a forcément des choses à sortir qui ne sont que des idioties pour me berner, tu auras à faire le tri, mais tu comprends immédiatement quand elle te parle de ton camarade, elle n'est pas seule, très bien. Tu ne l'es pas non plus, donc non vous verrons bien comment ça se passe.

- Je comprends, et bien, vous devez avoir une vie palpitante, j'en serais presque jaloux si je n'étais pas aussi paresseux. Mais j'aime ma vie actuelle. Auprès des miens, mais possédant assez de liberté pour me rendre où est-ce que je souhaite, je vois difficilement mieux. Mais après, chacun ses objectifs et caractère... Vous avez des objectifs dans la vie ?

Tu es curieux au fond d'en apprendre plus sur elle, maintenant qu'elle a commencé à se dévoiler, et cela t’amuse de la voir essayer de trouver des mensonges de plus en plus gros, alors que votre petite discussion semblait en gêner un autre.

- Hé bien, il semble être du genre jaloux. J'espère qu'il ne va pas débarquer et essayer de me foutre dehors parce que je vous fais la discussion.

Tu rigoles à ta propre idiotie. Et surtout réfléchis à l'idée qu'il puisse intervenir. Tu sais déjà que tu n'aurais pas à bouger. Mais qu'importe au final, les enchères avaient continué, mais tu ne t'en étais clairement pas occupé jusque là, car tu ne t’intéresses qu'à la pièce de la table ronde qui sera vendu ce soir, et tu as bien été prévenu que quoi qu'il arrive, tu avais très intérêt de la ramener, donc pas de connerie. D'où ta frivolité à feinter des offres, il manquerait plus qu'avec ta chance tu finisses par gaspiller de l'argent sur des babioles, de qualité certes vu le prix auquel elles partent, mais inutiles et inintéressantes pour toi. Alors que Mary te donne son avis sur les ventes aux enchères, et tu ne l'aimes pas beaucoup. Alors comme ça tu auras surement de la concurrence. Lol. Tu t'assureras que personne ne puisse lever le petit doigt.

- Et bien ma stratégie est toute faite, et j'espère que vous ne m'en voudrez pas trop, mais je préfère garder la surprise pour la fin, c'est toujours plus amusant de découvrir quelques choses lorsque celle-ci nous apparait clairement, non ?

Tu n'en diras pas plus pour l'instant, et continue à regarder le spectacle qui t'ai offert, tout en remarquant que ta camarade continuait sa stratégie. Well, si cela lui semble utile, qu'elle le fasse donc. D'ailleurs, tu ne refuses pas vraiment le fait qu'elle te propose des noisettes. Ce n'est pas ce que tu préféres, loin de là, mais tu ne vas pas trop t'en plaindre, ce serait clairement déplacé. Après de longues minutes, et quelques achats de la part de la demoiselle, une pause est mise en place. Te tendant la main, elle te propose la pause avec elle. Amusant.

- Hé bien, je ne vais pas refuser un entracte avec vous, mais votre collègue avait surement en tête l'idée de discuter de votre stratégie pour la seconde partie de la vente, non ? Néanmoins, c'est moi qui vous ce que souhaitez boire ou manger, il faut bien que je fasse preuve de galanterie que diable.

Sur le chemin pour rejoindre la cantine ou sortir chercher tout ça dehors, tu places un geste très furtif vers ta tante pour la prévenir que tout va bien, et continuer ta route.

- Alors, où souhaitez-vous que nous allions ? J'avoue humblement ne pas connaître New-Yord aussi bien que je le voudrais. Donc je vous propose de mener la danse.






Thank You Adoux <3
Message posté par : Contenu sponsorisé
Ouvrir le détail
Contenu sponsorisé
Appuyer pour fermer

Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant

- Sujets similaires

 

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum